Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nouvelle baisse des taux en Chine, la 6e en moins d'un an

Marché : Nouvelle baisse des taux en Chine, la 6e en moins d'un an

Marché : La banque centrale chinoise baisse ses taux directeursMarché : La banque centrale chinoise baisse ses taux directeurs

par Koh Gui Qing

PEKIN (Reuters) - La banque centrale chinoise a annoncé vendredi une baisse de ses taux d'intérêt, la sixième en onze mois, et elle a de nouveau réduit le montant des liquidités que les banques doivent garder en réserves, dans le but de stimuler le crédit et l'activité économique.

La politique monétaire de la Chine redevient ainsi aussi accommodante que lors de la crise financière de 2008-2009, ce qui traduit la préoccupation de Pékin face à la dégradation régulière de la situation économique.

La croissance de la deuxième économie mondiale est tombée au troisième trimestre à 6,9% et elle pourrait afficher sur l'ensemble de cette année son plus bas niveau depuis un quart de siècle.

Les mesures annoncées par la BPC vendredi marquent aussi sa volonté de faire avancer la réforme du secteur financier, que nombre d'observateurs jugent indispensable pour revigorer l'économie: la banque centrale a en effet supprimé le plafonnement des taux de dépôt, ce qui doit théoriquement permettre aux banques de fixer les taux de leurs crédits en fonction des risques.

Cette mesure revient à supprimer une distorsion du coût du crédit qui, selon certains analystes, encourageait jusqu'à présent des investissements inutiles en Chine.

Le nouvel assouplissement de la politique monétaire de Pékin a été annoncé moins de 24 heures après les déclarations de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), laissant entendre que celle-ci pourrait annoncer dès le mois prochain de nouvelles initiatives pour endiguer la baisse des prix dans la zone euro.

"La moitié des banques centrales du monde entier sont en mode 'assouplissement'", a commenté Joe Rundle, responsable du trading d'ETX Capital à Londres. "Et l'assouplissement en Chine n'est sans doute pas terminé."

UNE POLITIQUE "NI TROP SOUPLE, NI TROP RIGIDE"

La BPC a précisé sur son site internet que son taux de prêt à un an serait réduit dès samedi d'un quart de point à 4,35%.

Parallèlement, le taux des dépôts sera ramené de 1,75% à 1,50% et le taux de réserves obligatoires imposé aux banques sera abaissé de 50 points de base, à 17,5% pour les principales banques du pays.

Ces annonces, faites en fin de journée, sont intervenues alors que le comité central du Parti communiste chinois doit entamer lundi une réunion de quatre jours à Pékin pour débattre des objectifs du plan quinquennal 2016-2020.

Elles ont immédiatement été saluées par les marchés financiers: les Bourses européennes ont amplifié leur progression et l'indice FTSEurofirst 300 prenait près de 2% à 14h30 GMT. Le secteur des matières premières, particulièrement sensible aux nouvelles en provenance de Chine, était l'un des principaux bénéficiaires de la hausse générale, avec un gain de 2%.

Wall Street a ouvert en hausse et le Dow Jones gagnait 0,66% une heure après le début des échanges.

Sur le marché des changes, le yuan chinois est tombé à son plus bas niveau en quatre semaines à 6,3958 pour un dollar; l'euro, lui, accentuait son repli, autour de 1,1030 dollar.

"Au cours de la prochaine étape, la politique monétaire (...) sera maintenue à un niveau ni trop souple ni trop rigide, afin d'assurer une croissance économique stable", a expliqué la BPC.

Elle a ajouté que la faiblesse actuelle de l'inflation et la baisse des taux de marché créeraient les conditions favorables à une libéralisation des taux de dépôt.

Juste avant les annonces de la banque centrale, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, avait déclaré à la radio publique que la Chine ferait un usage "raisonnable" des taux d'intérêt et de la baisse des réserves obligatoires imposées aux banques.

Les dirigeants politiques chinois ne commentent habituellement pas directement la politique monétaire.

(avec Winni Zhou, Marc Joanny et Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...