Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nouvelle amélioration du climat des affaires en Allemagne

Marché : Nouvelle amélioration du climat des affaires en Allemagne

Marché : Quatrième mois de hausse du climat des affaires en AllemagneMarché : Quatrième mois de hausse du climat des affaires en Allemagne

BERLIN (Reuters) - L'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne a enregistré en février sa plus forte hausse depuis juillet 2010, ce qui laisse envisager un rebond de la première économie européenne après une fin d'année difficile.

Il s'agit du quatrième mois consécutif de hausse.

Cet indice, établi à partir d'une enquête menée auprès de quelque 7.000 entreprises, s'établit à 107,4 contre 104,3 au mois de janvier.

Les 41 économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une hausse inférieure avec un indice à 105. La prévision la plus optimiste ne dépassait pas 106,2.

L'économie allemande s'est contractée de 0,6% au quatrième trimestre en raison du recul marqué des exportations, dans un contexte d'effondrement de la demande dans les pays de la zone euro. Il s'agit de la plus forte baisse de l'activité depuis la crise financière mondiale de 2009.

Selon les prévisions des économistes, l'Allemagne ne devrait toutefois pas tomber en récession -définie techniquement comme deux trimestres consécutifs de contraction du produit intérieur brut (PIB).

En effet, selon L'Ifo, le PIB devrait croître de 0,2% au premier trimestre.

Klaus Wohlrabe, économiste au sein de l'Ifo, a dit qu'il anticipait un rebond des exportations, moteur traditionnel de la croissance en Allemagne, ainsi qu'un retour des investissements.

"Pour le trimestre en cours nous tablons sur un retour de la croissance. Les exportations repartiront probablement à la hausse et la demande intérieure demeurera stable", a dit Ulrike Kastens de chez Sal.Oppenheim, ajoutant que la récession au quatrième trimestre avait été "une exception".

L'économie allemande continue de mieux résister que d'autres, notamment la France, à la déprime de la conjoncture dans la zone euro.

Selon les dernières projections de la Commission européenne, la zone euro dans son ensemble devrait connaître une nouvelle baisse de l'activité économique cette année, qui touchera notamment les pays les plus vulnérables de la région.

L'exécutif communautaire prévoit une contraction de 0,3% du produit intérieur brut (PIB) des Dix-Sept en 2013 après -0,6% l'année dernière, alors qu'il tablait en novembre sur une hausse de 0,1% pour cette année. Sa prévision de croissance pour 2014 reste inchangée, à 1,4%.

En Allemagne, première économie de la zone, la croissance devrait en revanche atteindre 0,5%.

Les Bourses européennes ont accéléré leur rebond vendredi après la publication de l'indice Ifo.

Michelle Martin et Annika Breidthardt; Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...