Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nouveau feu d'artifices haussier à Wall Street

Marché : Nouveau feu d'artifices haussier à Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - On pourrait reproduire chaque soir depuis le 31 octobre la même structure de commentaire: 'nouveau feu d'artifices haussier à Wall Street, avec un 21ème record de l'année pour le Dow Jones (+0,40% à 17.560), un 36ème (ou peut-être plus) pour le S&P500 (+0,37% à 2.029Pts), un nouveau 'plus haut' depuis 14 ans sur le Nasdaq (+0,37% à 4.654)... et un nouveau 'rallye' étourdissant sur le Dow Transport (+1,3%) qui explose les compteurs avec un score de 8.967Pts: la confiance des opérateurs crève tous les plafonds observés depuis le début du 21ème siècle, le ciel semble désormais la seule limite !

Notons au passage que le Dow Jones avait franchi vendredi dernier le cap des 11.000Pts gagnés depuis le 9 mars 2009. Il avait auparavant fallu plus d'une décennie (de 1988 à janvier 2000) pour gagner 11.000Pts.

Pour en revenir à la litanie d'un scénario qui se répète inlassablement: 'la hausse somnambulique est repartie de plus belle et le mouvement haussier amorcé le 16 octobre dernier est le plus spectaculaire... de l'histoire avec 1.700Pts de hausse pour le Dow Jones en 15 séances'.

'Le précédent record de 1.880Pts gagnés en un seul mouvement remonte à octobre 2011 mais cela avait pris 4 semaines pleines'... et il sera peut être battu dès ce vendredi, à l'occasion de la publication du rapport mensuel sur l'emploi (NFP) si le total des créations dépassait les 250.000.

'Dans un tel contexte, rien ne semble plus prévisible qu'une clôture quotidienne 'au plus haut' du jour ou de tous les temps à Wall Street'.
Chaque jour qui passe fournit son lot de prétextes montées en épingle par les 'bulls': ce jeudi naturellement, l'accent est mis sur la promesse de l'injection de 1.000MdsE de liquidités par la BCE à l'horizon mi-2017... une stratégie adoptée 'à l'unanimité' des membres de la BCE, Bundesbank inclue (elle a donc changé son fusil d'épaule et soutient une politique de rachats d'actifs presque 'no limit').

Il y a également en fil rouge les 'trimestriels' qui se soldent au 3ème trimestre par une hausse de +8% des bénéfices au lieu des +6,5% anticipés (mais après une révision depuis une estimation initiale de +11%, sans oublier que les rachats de titres à crédit avec de l'argent gratuit représente désormais de 45 à 50% de la progression trimestrielle des dividendes).

Et enfin les statistiques constituent le 3ème moteur, car seules les chiffres favorables sont jugés dignes d'intérêt, les autres ne sont que des 'accidents' ou l'écume des choses.
Les chiffres mitigés de mercredi ont été rapidement balayés des mémoires par un marché de l'emploi qui s'améliore avec -10.000 demandes hebdomadaires à l'issue de la semaine du 1er novembre, à 278 000, le plus faible total depuis l'an 2000.

C'est de bon augure avant les chiffres de l'emploi attendus demain (le NFP) avec 240.000 créations de jobs espérées.

La productivité US augmente de +2% (contre croissance à +3,5%) mais les coûts salariaux baissent (pas de hausse des salaires moyens), ce qui explique certainement le sentiment des électeurs (qui ont sanctionné Barack Obama mardi) que leur situation ne s'améliore pas.
Ce malaise de 'mainstreet' tranche avec cette véritable obnubilation haussière de Wall Street, de ce parti pris à sens unique en faveur d'une vision idyllique de la situation qui fait que l'ascension de Wall Street apparaît sans limite.

L'avancée du 'S&P' a été portée par Tesla +4,4%, Teradata +4%, Celgene +1,9%, Microsoft +1,8%.
Les opérateurs oublieront bien vite la chute de Qualcomm (-8,6%, suite à des déboires en Chine), de Garmin -1,2%, Micron -1%, Google -0,8%

Le 'gadin du jour' a été subi par Genworth Financial (ex General Electric Capital) s'est effondré de -38,6% suite au passage de lourdes provisions... un score qui ne trouve d'équivalent que lors du krach des 'monoliners' en septembre/octobre 2008.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...