Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : New York de marbre face au Livre Beige

Marché : New York de marbre face au Livre Beige

tradingsat

(CercleFinance.com) - A moins de 2 heures de la clôture, peu après la publication du Livre Beige de la FED, Wall Street glissait sur la mauvaise pente avec un Dow Jones qui lâchait 1,9% (plus de 330Pts), le 'S&P' -1,7% (le Dow Transport chutait de -2%).

Mais alors que le Dow Jones s'enfonçait dangereusement sous les 17.300Pts, les opérateurs ont fini par interpréter le diagnostic de la FED comme 'dovish' dans la mesure où ni la croissance mondiale qui ralentit, ni les salaires aux Etats Unis, ni la forte chute du pétrole n'étaient pleinement satisfaisants pour l'économie américaine.

Avec la rumeur d'un possible rachat de BlackBerry (+21%) par Samsung, la fièvre des OPA a redonné un coup de booster aux indices US qui ont pu réduire leur perte à -1,05% pour le Dow Jones (environ -200Pts), -0,6% pour le 'S&P' et -0,5% pour le Nasdaq.

Les investisseurs ont aussi de quoi se réjouir de l'arrêt de la Cour Européenne de Justice qui rend légal un programme de rachats d'actifs par la BCE dès le 22 janvier prochain... officiellement pour relancer la croissance et lutter contre la déflation dans l'eurozone.

Mais les marchés savent que c'est surtout du pain béni pour les 'actifs risqués' par effet d'éviction vis-à-vis des placements obligataires et hélas par rapport aux investissements dans l'économie réelle, car qui à intérêt à prêter à long terme avec des marges voisines de zéro ?

L'échec des 'Abenomics' au Japon (injections massives et monétisation de la totalité des émissions gouvernementales), le ralentissement des pays émergents (notamment la Chine), malgré des politiques monétaires expansionnistes, alimentent les risques de déflation généralisée.

Sur le front des statistiques américaines, les ventes au détail ont paradoxalement diminué de 0,9% (en pleine période des fêtes), contre +0,1% prévu par les économistes et après +0,4% (chiffre révisé de +0,7%) en novembre (un score très décevant en fait, alors que les experts avaient pronostiqué un 'black friday' record).

les stocks des entreprises américaines ont crû de 0,2% en novembre, soit la même augmentation que le mois précédent (chiffre confirmé par rapport à l'estimation initiale), et contre +0,3% attendu.

La remontée du 'S&P' a été favorisée par un spectaculaire rebond des prix du pétrole de +5,6% à 48,5$ en toute fin de séance.

Les parapétrolières se sont redressées, comme Oneok +5,2%, Eog +3,4%, Anadarko +2,1%, Cosol Energy, QEP et Apache +2%, mais Marathon chute de -4% et Freeport Mc Moran de -10,5%.

Les opérateurs n'ont pas longtemps séduits par les résultats d'Alcoa qui a chuté de -5,4%.
Le Dow Jones a été plombé par Wal Mart -3%, JP-Morgan -3,5%.
Les financières étaient à la peine avec Bank of America et Mellon Bank -2,5%, Citigroup -2,4%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...