Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nette tension sur les taux en Grèce

Marché : Nette tension sur les taux en Grèce

tradingsat

(CercleFinance.com) - Cette première séance du mois de juin est marquée par une déferlante de statistiques d'activité de part et d'autre de l'Atlantique... mais le véritable 'fait du jour', c'est la forte tension des taux longs en Grèce (+45Pts de base à 11,62%) qui contamine le Portugal (+17,5Pts de base à 2,737%) et dans une moindre mesure l'Italie (+8Pts sur les BTP à 1,9360%) puis l'Espagne (+7Pts de base à 1,91% sur les 'bonos').

Le dossier grec reste au point mort -en dépit de propositions grecques alambiquées de racheter leur dette pour redevenir éligible aux... rachats de dette grecque par la BCE- et il ne reste que 3 jours pour trouver une solution permettant d'éviter un défaut partiel à Athènes... et ce n'est qu'une partie du problème puisque les banques grecques n'ont quasiment plus de fonds propres, les épargnants ont pratiquement retiré toutes leurs liquidités (transformées en 'cash' ou virées à l'étranger).

Malgré ce scénario tendu, pas de véritable 'fuite vers la sécurité' en faveur des dettes souveraines du 'nord' avec une petite dégradation du 'Bund' (+3,5Pts à 0,521%), des OAT (+4Pts à 0,838%) ou du '10 ans' belge (+4Pts à 0,85%).

Côté chiffres, vraiment pas de quoi justifier une tension sur le rendement des dettes souveraines avec un indice PMI Markit manufacturier à 52,2 dans l'Eurozone en mai, contre une estimation flash de 52,3.

C'est l'Allemagne qui connait la dégradation conjoncturelle la plus sévère avec un PMI en repli de 51,4 vers 51,1.

La contraction du secteur manufacturier français s'est en revanche ralentie en mai: la performance globale de l'industrie manufacturière - s'est redressé de 48 en avril à 49,4 en mai, un niveau très légèrement en-dessous du seuil de bascule technique des 50 points.

Aux Etats Unis également, ce lundi était fertile en chiffres: les revenus des ménages américains ont progressé de +0,4% mais leurs dépenses ont stagné (-0,1%); les dépenses de construction se sont accrues de +2,2% et l'indice ISM manufacturier se redresse de 51,5 vers 52,8 conformément aux anticipations.

Le tableau général est plutôt neutre et ne saurait justifier une attitude plus 'faucon' de la FED cet été... mais les T-Bonds US calquent leur course sur celles des Bunds ou des OAT et consolident de 3,5Pts de base à 2,1630%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...