Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Nervosité ambiante avant la BCE et l'emploi

Marché : Nervosité ambiante avant la BCE et l'emploi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés sont minés par la crainte avant des annonces très attendues en fin de semaine. Lisbonne déprime totalement.

Amsterdam perd 1,1%, Zurich 1,2%, Bruxelles 1,5%, Paris et Londres 1,6%, Francfort 1,8%, Milan 2% et Madrid 3%. Au Portugal, l'indice de référence PSI 20 dévisse de 6,8% dans un véritable climat de crise politique suite à la démission surprise du ministre des Finances du pays.

'Les investisseurs restent nerveux avant la publication des chiffres de l'emploi (aux Etats-Unis) et réagissent négativement aux statistiques positives sur l'économie', souligne Aurel BGC. Ils sont aussi 'dans l'attente de la réunion de la Banque centrale européenne alors que jeudi sera férié outre-Atlantique', indique Saxo Banque.

Cet après-midi, aux Etats-Unis, ils prendront connaissance, à 14h15, de l'enquête ADP sur l'emploi privé pour juin, à 14h30 de la balance commerciale pour mai, à 16h00 de l'ISM des services pour juin puis à 16h30 des stocks hebdomadaires de pétrole.

Le consensus table respectivement sur 160.000 créations de postes, une réduction du déficit à 40,2 milliards de dollars et une hausse de l'ISM à 54,2.

Les marchés l'ont appris dans la matinée. Se redressant de 47,7 en mai à 48,7 en juin, l'indice PMI final Markit composite dans l'Eurozone signale un nouveau ralentissement de la contraction en juin, l'activité globale enregistrant en outre son plus faible repli depuis 15 mois.

En outre, le volume des ventes du commerce de détail a augmenté de 1% dans la zone euro et de 1,2% dans l'UE en mai 2013 par rapport à avril, selon les estimations d'Eurostat.

Sur le front des valeurs, ARM Holdings grimpe de 1,3% à 818 pence, après qu'UBS est passé de 'neutre' à 'achat' sur le spécialiste des processeurs pour appareils mobiles comme l'iPhone d'Apple,et fixé l'objectif de cours à 970 pence.

Les valeurs financières sont en difficulté alors que Standard & Poor's a abaissé dans la soirée d'hier les notes de crédit de quelques-uns des noms les plus emblématiques de la finance européenne, dont Deutsche Bank (-3,5% à 30,8 euros).

Roche se replie de 1,3% à 232,7 francs suisses, bien que le groupe a indiqué que les autorités sanitaires américaines avaient accordé une procédure de revue prioritaire à l'obinutuzumab (GA101), son nouveau traitement contre la leucémie lymphoïde chronique, l'une des formes les plus répandues de cancer du sang.

Royal Dutch Shell décroche de 1,7% à 2071,5 pence, malgré l'annonce ce matin qu'un puits d'exploration offshore de grande profondeur foré dans la zone de Vicksburg, dans le golfe du Mexique, a débouché sur la découverte d'hydrocarbures.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...