Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ne souffre pas de l'immobilier américain

Marché : Ne souffre pas de l'immobilier américain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un début de séance plus hésitant, les indices européens s'inscrivent en terrain positif cet après-midi, les investisseurs ne semblant pas voir d'un mauvais oeil le lourd dérapage des ventes immobilières aux Etats-Unis.

Londres et Amsterdam gagnent près de 0,8%, et Madrid 0,7%, devant Bruxelles et Lisbonne (+0,3%), Francfort, Paris et Zurich (+0,2%), tandis que Milan cède 0,1%. A New York, le Dow Jones recule de 0,1%, alors que le Nasdaq prend 0,3%.

Les ventes de logements neufs ont plongé de 13,4% au mois de juillet aux Etats-Unis, à 394.000 unités en rythme annualisé, contre un consensus à 487.000. De plus, celles du mois de juin ont été revues en forte baisse, passant de 497.000 à 455.000 unités.

Ces chiffres déplorables ne pèsent pourtant pas sur la tendance, dans la mesure où ils pourraient faire hésiter la Réserve Fédérale quant à un début du 'tapering' (réduction des rachats d'obligations) dès sa réunion de septembre.

C'est dans ce contexte que les banquiers centraux tiennent leur séminaire habituel de Jackson Hole, 'mais l'absence de beaucoup d'acteurs de poids - dont le président de la Fed Ben Bernanke - fait perdre de son intérêt à l'évènement', juge un analyste marchés.

De ce côté de l'Atlantique, la croissance de 0,7% de l'économie allemande au deuxième trimestre a été confirmée, une vigueur qui aide l'Allemagne à afficher un excédent public de 8,5 milliards d'euros au premier semestre.

De son côté, le PIB du Royaume Uni a aussi augmenté de 0,7% au deuxième trimestre 2013 par rapport au premier, selon l'office national de statistiques qui relève donc de 0,1 point son estimation préliminaire.

En hausse de 2,7% à 8,8 euros, l'action ING signe l'une des meilleures performances à Amsterdam, soutenue par une recommandation favorable de Morgan Stanley qui passe de 'pondérer en ligne' à 'surpondérer'.

D.E Master Blenders 1753 demeure par contre à peu près stable (-0,1%) à 12,4 euros, malgré la présentation par le producteur de thés et de cafés de résultats en hausse au titre de son exercice 2012-2013.

Alcatel-Lucent progresse de 1,7% à plus de deux euros à Paris, porté par un article du WSJ, selon lequel China Mobile pourrait faire appel à des équipementiers télécoms européens pour le lancement de ses services de données mobiles haut-débit.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...