Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ne sait trop sur quel pied danser

Marché : Ne sait trop sur quel pied danser

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent en ordre dispersé cet après-midi, les opérateurs ne sachant trop sur quel pied danser à l'approche des conclusions de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).

Madrid prend 0,6%, Francfort 0,4%, Zurich, Bruxelles et Amsterdam 0,1%, tandis que Lisbonne stagne, et que Paris perd 0,2%, Milan 0,3% et Londres 0,4%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq gravitent tout près de leurs équilibres.

Une certaine prudence reste en effet de mise avant la décision de politique monétaire de la Fed, attendue dans la soirée, qui devrait donner lieu à une nouvelle diminution - de l'ordre de 10 milliards de dollars - de ses rachats mensuels d'actifs.

'La Réserve Fédérale a décidé un certain nombre de changements dernièrement et il ne serait pas étonnant de la voir prendre de nouvelles décisions aujourd'hui', estime Chris Weston, stratège de marchés chez IG.

Selon Aurel BGC, la référence à un taux de chômage de 6,5% devrait sortir du communiqué, qui pourrait indiquer à la place que la Réserve fédérale scrute le redressement du marché de l'emploi américain 'à partir d'un ensemble d'indicateurs'.

A propos de marché du travail, les opérateurs ont pris connaissance d'un taux de chômage au Royaume Uni à 7,2% sur la période de novembre à janvier, en baisse de 0,2 point par rapport à celui des trois mois précédents.

'Néanmoins, le marché du travail demeure fragile avec une forte proportion de postes flexibles (et précaires)', note toutefois Natixis, qui met en avant la forte progression des personnes sous 'contrats zéro heure' en 2013.

Du côté des valeurs, BMW bondit de 7,4% à 86,7 euros à Francfort, le constructeur automobile haut de gamme ayant déclaré prévoir, pour 2014, une nouvelle hausse record de son résultat avant impôt et de son volume des ventes.

Inditex grimpe de 4,5% à 107,7 euros et caracole en tête à Madrid, après la présentation par le groupe textile de bénéfices conformes aux attentes pour 2013-2014, ainsi que d'une hausse de dividende et d'un point sur les ventes encourageant.

Rolls-Royce progresse de 1% à 1070 pence à Londres, soutenu par UBS qui passe directement de 'vente' à 'achat' et remonte son objectif de cours de 900 à 1160 pence, après avoir 'réexaminé son profil de cash-flow' pour le motoriste.

A l'inverse, Richemont (-1,2% à 82,5 francs suisses) accuse la plus forte baisse du SMI de Zurich, Exane BNP Paribas ayant abaissé sa recommandation de 'surperformance' à 'neutre' sur le titre du groupe de luxe, pour lequel il attend une année de 'transition'.

Lanterne rouge du SBF120 à Paris, bioMérieux lâche 5,6% à 76,6 euros : si le spécialiste du diagnostic in vitro indique avoir atteint ses objectifs en 2013, les analystes mettent en évidence des perspectives 'un peu justes'.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...