Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ne sait trop sur quel pied danser

Marché : Ne sait trop sur quel pied danser

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens ne savent trop sur quel pied danser, partagés entre des propos d'analystes rassurants sur la conjoncture mondiale et une mauvaise surprise ce matin du côté de la production industrielle en Europe.

Lisbonne gagne 0,5%, Madrid et Amsterdam 0,4%, mais Paris, Francfort, Londres et Bruxelles gravitent à leurs équilibres, tandis que Milan et Zurich cèdent 0,3%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq restent stables.

'Le contexte économique mondial s'est incontestablement amélioré ces dernières semaines et a été couronné par la publication d'indicateurs chinois plus vigoureux cette semaine', font remarquer les stratèges de Société Générale.

Néanmoins, cette perception se trouve contrecarrée par la production industrielle qui a diminué de 1,5% dans la zone euro en juillet par rapport à juin, alors même que les analystes attendaient une petite progression.

'Il existe clairement un risque que le PIB pourrait se contracter au troisième trimestre, dans la mesure où certains des facteurs de croissance du deuxième trimestre devraient se révéler temporaires (et peut-être même illusoires)', juge Chris Williamson, chez Markit.

En outre, le dossier syrien maintient toujours les opérateurs dans l'incertitude, alors le New York Times a publié une tribune de Vladimir Poutine, dans laquelle ce dernier met en garde les Etats-Unis contre une intervention armée contre Damas.

Les marchés n'ont guère pu tirer d'enseignement des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis : elles ont baissé de 31.000 à 292.000, mais les chiffres seraient biaisés par le Labor Day et des modifications de systèmes informatiques dans certains Etats.

A Zurich, l'action Richemont fait figure de lanterne rouge et recule de 2,5% à 91,1 francs suisses, la maison de luxe ayant dévoilé des ventes inférieures aux attentes du consensus sur les cinq premiers mois de son exercice 2013-14.

Holcim cède 0,7% à 67,1 francs suisses, suite à une dégradation du titre du cimentier chez Sanford C. Bernstein, passé de 'surperformance' à 'performance en ligne' avec un objectif de cours réduit de 91 à 71 francs.

Parmi les valeurs en tête à Paris, Vivendi progresse de 3% à 17,2 euros, au lendemain de la présentation d'un projet de scission entre SFR d'une part et les actifs Universal Music Group, Canal+ et GVT d'autre part.

Sanofi perd par contre 2,2% à 72,7 euros, le laboratoire pharmaceutique ayant retiré sa demande d'enregistrement aux Etats-Unis sur le lixisénatide, un traitement destiné aux patients atteints de diabète de type 2 pour le contrôle de la glycémie.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...