Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ne sait sur quel pied danser avant des jours chargés

Marché : Ne sait sur quel pied danser avant des jours chargés

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens ne savent sur quel pied danser, avant plusieurs jours qui s'annoncent chargés tant du côté des indicateurs économiques que des publications trimestrielles américaines.

Lisbonne prend 0,4% et Londres 0,3%, tandis que Madrid et Francfort gravitent autour de leurs équilibres, et que Paris et Zurich perdent 0,4%, Amsterdam 0,7%, Bruxelles 0,9% et Milan 1,2%. A New York, le Dow Jones cède 0,4% et le Nasdaq 0,9%.

'Les marchés se sont montrés relativement résilients face à tant de vents contraires sur le plan géopolitique, mais c'est la crainte d'une troisième récession dans la zone euro qui pèse sur le moral', affirme un analyste de Valutrades.

'Aussi longtemps que nous n'aurons pas des éléments susceptibles de convaincre le marché du contraire, les secousses que nous connaissons pourront bien se poursuivre', prévient le professionnel des marchés.

Autre sujet d'inquiétude, S&P a révisé de 'stable' à 'négative' la perspective sur sa note de long terme 'AA' sur la France, jugeant que la position budgétaire de l'Hexagone se détériorait en raison de ses perspectives restreintes de croissance.

Aucune donnée économique n'était attendue ce jour, mais les prochains seront marqués notamment par des chiffres d'inflation dans plusieurs pays européens, ainsi que les statistiques américaines de la production industrielle et de la construction résidentielle.

Surtout, la saison des résultats aux Etats-Unis entrera dans le vif du sujet cette semaine, avec des banques comme JPMorgan ou Goldman Sachs, mais aussi des groupes tels que Johnson & Johnson, Intel, Google et GE.

En attendant, Anglo American s'adjuge 4,5% à un peu plus de 1380 pence à Londres, soutenu par Crédit Suisse qui relève son opinion de 'neutre' à 'surperformance' sur le titre de la compagnie minière, avec un objectif de cours laissé à 1800 pence.

De même, AstraZeneca avance de 1,2% à 4350 pence, profitant d'un relèvement de conseil chez Jefferies de 'conserver à 'acheter' sur le titre du groupe de santé, avec un objectif de cours revu à 5000 pence contre 4500 précédemment.

A l'inverse, STMicroelectronic plonge de 12% à 5,3 euros à Milan, Morgan Stanley ayant dégradé sa recommandation à 'sous-pondérer', contre 'pondérer en ligne' jusqu'à présent, avec un objectif de cours ramené de 5,6 à 4,6 euros.

Luxottica abandonne 9,5% à 37,3 euros, alors que son dirigeant Enrico Cavatorta a annoncé au conseil du groupe italien, propriétaire des marques de lunettes Oakley et Ray Ban, son intention de démissionner.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...