Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ne profite guère des ventes de détail US

Marché : Ne profite guère des ventes de détail US

tradingsat

(CercleFinance.com) - En dépit d'une bonne surprise sur le front de la consommation aux Etats-Unis, les Bourses européennes se maintiennent dans le rouge cet après-midi, plombées par un article du WSJ qui laisse craindre un changement de politique de la Fed.

Madrid abandonne 1,3%, Lisbonne 1,1% et Milan 0,9%, tandis que Bruxelles perd 0,7%, Zurich 0,5%, Paris 0,4%, Francfort 0,2%, Amsterdam 0,1% et que Londres se stabilise. Wall Street recule quant à elle de 0,2%.

'Toute discussion au sujet d'une fin de l'assouplissement quantitatif est de nature à déstabiliser les marchés, mais nous ne pensons pas que l'effet de cet article va durer', juge un analyste marchés d'IG.

'Il serait même plus inquiétant que la Fed n'ait pas commencé à s'interroger sur la façon de sortir de ce programme sans précédent de soutien aux marchés', ajoute-t-il, ne craignant pas un abandon précipité des mesures.

Dans ce contexte, les marchés n'ont guère prêté trop d'attention à la hausse de 0,1% des ventes de détail aux Etats-Unis au mois d'avril, alors que les économistes attendaient en moyenne une baisse de 0,3%.

Les opérateurs ne se montrent pas non plus enthousiasmés par les dernières données chinoises : sur les quatre premiers mois de l'année, la production industrielle et les ventes de détail ont augmenté de 9,4% et de 12,5%, des chiffres légèrement inférieurs aux attentes.

Du côté des valeurs, l'action Commerzbank fait figure de lanterne rouge de Francfort, perdant 4,9% à un peu moins de 10 euros, affectée par un article du Handelsblatt concernant sa prochaine augmentation de capital.

BMW Group gagne 0,7% à 72,3 euros sur le DAX, le constructeur automobile haut de gamme revendiquant un mois d'avril record avec une progression de 6,8% de ses livraisons, à un peu plus de 155.400 véhicules.

En tête du CAC40 à Paris, Renault bondit de 2,6% à 53,8 euros, son partenaire japonais Nissan ayant contribué aux résultats du constructeur au losange à hauteur de 433 millions d'euros au titre du premier trimestre 2013.

Heineken gagne 0,8% à 56 euros à Amsterdam, alors que le brasseur va lancer une coentreprise avec un acteur local au Myanmar pour la fabrication et la vente de bières dans ce pays d'Asie du Sud-Est.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...