Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ne comprend pas le double langage de la Fed

Marché : Ne comprend pas le double langage de la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les investisseurs ne sont pas totalement rassurés par les propos des responsables de la Fed qui tentent de 'rattraper le coup'.

Proches de la clôture, Zurich perd 0,1%, Londres 0,2%, Francfort 0,5%, Paris 0,6%, Bruxelles 0,7%, Madrid et Milan 0,9%, tandis qu'Amsterdam et Lisbonne grappillent 0,1%.

L'indice des directeurs d'achats (PMI) de la région de Chicago a reculé à 51,6 en juin, à comparer à 58,7 le mois précédent, traduisant donc un brusque ralentissement dans l'expansion de l'activité du secteur manufacturier local.

Le moral des ménages américains enregistre une hausse surprise en juin, à en croire les résultats définitifs de l'enquête mensuelle de l'Université du Michigan.Attendu en plus petite progression par les économistes, autour de 83, l'indice de confiance 'UMich' ressort à 84,1 sur le mois en cours.

'La semaine prochaine, la Banque Centrale Européenne (BCE) va prendre une nouvelle décision de politique monétaire et Mario Draghi pourrait affaiblir l'euro si les perspectives de la politique monétaire européenne sont trop accommodantes', souligne Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM. 'Quant à la FED, elle va tenir compte des chiffres du marché du travail américain attendus vendredi prochain', ajoute-t-il.

'William Dudley et Jerome Powell, deux responsables de la Fed, apaisent les craintes sur la fin des mesures de soutien de l'institution monétaire', indique pour sa part Emman Xuereb, trader chez RTFX, précisant que 'Dudley et Powell ont exprimé leur inquiétude sur les récentes spéculations au sujet de la fin des mesures de soutien de la Fed'. William Dudley, président de la Fed de New York, a par ailleurs ajouté que les perspectives visant à relever les taux ne sont pas d'actualité.

Barclays Bourse rapporte que Dennis Lockhart, le président de la Fed d'Atlanta, a également indiqué lors de son discours hier qu'il n'y a pas de rythme de ralentissement 'prédéterminé' de QE et que la date d'arrêt de ce programme n'est pas fixée.

'Dans les prochains mois, les investisseurs vont devoir gérer une hausse de la volatilité et devraient plus se concentrer sur les perspectives économiques', prédit de son côté Aurel BGC.

Chugai Pharmaceutical, une filiale japonaise du groupe pharmaceutique suisse Roche (-1,4% à 232,4 francs suisses), a reçu du ministère de la Santé du Japon l'autorisation de mise sur le marché de deux traitements, le Bonviva IV et le Perjeta.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...