Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : N'apprécie guère une statistique allemande

Marché : N'apprécie guère une statistique allemande

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes entament la semaine en légère correction, déçues par une chute surprise de la production industrielle allemande qui laisse craindre un essoufflement de la première économie de la zone euro.

Lisbonne grappille 0,2%, mais Francfort et Bruxelles cèdent 0,1%, Londres 0,2%, Amsterdam et Zurich 0,3%, Paris perd 0,4% Madrid 0,5% et Milan 0,6%. Pour mémoire, Wall Street était fermé vendredi pour cause de jour férié.

'Alors que la saison des résultats doit démarrer dans quelques jours, les indices actions semblent vulnérables à des pressions baissières jusqu'à la parution de nouvelles positives', estime Chris Beauchamp, analyste marché chez IG.

Aussi, ils n'apprécient guère le recul de 1,8% de la production industrielle allemande en mai, alors que le consensus espérait une stabilité. Ce chiffre se montre d'autant plus décevant que celui du mois d'avril a été révisé à -0,3%, contre +0,2% en estimation initiale.

'La production industrielle du deuxième trimestre s'annonce ainsi déjà inférieure de 1,5% à celle du premier, ce qui augure mal de la croissance du PIB en volume', souligne Natixis, qui pointe néanmoins un effet de base lié à un hiver inhabituellement clément en Allemagne.

Côté valeurs, Deutsche Börse recule de 2,1% à 55,5 euros à Francfort, pénalisé par Crédit Suisse qui dégrade son opinion de 'neutre' à 'sous-performance' et son objectif de cours de 59 à 51 euros, dans une note sur les groupes d'infrastructure de marchés européens.

A l'inverse, Allianz avance de 1% à 127 euros, soutenu par le même bureau d'études qui réaffirme son opinion à 'surperformance' et son objectif de cours à 146 euros sur le titre, en réaction à une journée investisseurs de l'assureur allemand.

La palme de la plus forte progression du DAX revient toutefois à Lufthansa (+1,4% à 15,8 euros), alors que la compagnie aérienne a signé un accord pour une coentreprise avec Air China, à l'occasion de la visite d'Etat d'Angela Merkel en Chine.

En tête du CAC40 à Paris, Renault bondit de 2,5% à 72,4 euros, le constructeur automobile au losange ayant fait état de ventes en hausse de 18% en Europe au premier semestre, soit une progression largement supérieure à celle du marché (+6,5%).

Lafarge (+0,2% à 65,3 euros) aussi se maintient dans le vert, à la suite de la présentation par le cimentier de la liste des actifs qu'il pourrait céder en vue de son projet de fusion avec Holcim (-0,1% à 81,2 francs suisses à Zurich).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...