Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : N'a pas profité longtemps de la baisse de taux

Marché : N'a pas profité longtemps de la baisse de taux

tradingsat

(CercleFinance.com) - Propulsés en milieu de séance par la baisse surprise de taux de la BCE, les indices européens ont ensuite abandonné l'essentiel de leurs gains, à partir de la parution des chiffres de la croissance américaine.

Francfort gagne encore 0,7%, Amsterdam, Zurich et Lisbonne 0,2%, mais Paris retrouve son équilibre, Madrid perd 0,3%, Londres et Bruxelles 0,4%, et Milan dévisse de 1,8%. Wall Street avance de son côté de 0,2%.

La BCE a donc abaissé de 25 points de base son taux de refinancement, à 0,25%, et Mario Draghi a confirmé la volonté du conseil des gouverneurs de 'maintenir ses taux à ces niveaux ou plus bas pour une période prolongée'.

'Cette prévision reste fondée sur des perspectives basses pour l'inflation à moyen terme, compte tenu de la faiblesse générale de l'économie et des dynamiques monétaires', a expliqué le président de l'institut monétaire.

'La décision surprise confirme que la BCE est devenue très réactive', juge Arnaud Poutier chez IG, pour qui elle s'explique 'par un risque déflationniste confirmé par différentes statistiques des dernières semaines'.

Les gains des marchés se sont toutefois tassés à l'annonce des chiffres de la croissance américaine, qui confortent l'hypothèse d'un prochain démarrage du 'tapering' (réduction des rachats d'actifs) par la Fed.

La croissance du PIB s'est en effet accélérée à 2,8% en rythme annualisé aux Etats-Unis au troisième trimestre, par rapport au taux de 2,5% observé au trimestre précédent, alors même que les économistes prévoyaient au contraire un ralentissement à 2% en moyenne.

Sur le plan des valeurs, Commerzbank caracole en tête à Francfort avec un bond de 10,6% à 10,3 euros, entouré pour des résultats meilleurs que prévu sur son troisième trimestre et une amélioration de ses indicateurs de bilan.

Les publications d'Adidas (+4,1% à 86,8 euros) et de Siemens (+3,8% à 96 euros) reçoivent aussi des accueils chaleureux à Francfort, à la différence de celles de Deutsche Telekom (-2,2% à 11,3 euros) et de Munich Re (-2,3% à 151 euros).

Delhaize perd 1,9% à 46,5 euros et figure en queue de peloton à Bruxelles, à la suite de résultats du distributeur en retrait au troisième trimestre, bien qu'accompagnés d'une progression des ventes hors effets de changes.

La plupart des nombreux résultats du jour sur le CAC40 parisien sont salués, à commencer par ceux d'ArcelorMittal (+5,3% à 12,6 euros), de Capgemini (+3,8% à 47,9 euros) et de Crédit Agricole (+3,7% à 9,1 euros).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...