Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Microsoft déboursera 26,2 milliards de dollars pour LinkedIn

Marché : Microsoft déboursera 26,2 milliards de dollars pour LinkedIn

Marché : Microsoft rachète LinkedIn pour 26,2 milliards de dollarsMarché : Microsoft rachète LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars

(Reuters) - Microsoft a annoncé lundi le rachat de LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars (23,2 milliards d'euros), s'engageant ainsi dans la plus grosse acquisition de son histoire pour renforcer son offre de services en ligne en intégrant le premier réseau social dédié aux professionnels, fort de 433 millions d'utilisateurs.

Approuvée à l'unanimité par le conseil d'administration de chacun des deux groupes, l'acquisition se fera par le biais d'une offre publique d'achat à 196 dollars par action, représentant une prime de 49,5% sur le cours de clôture de LinkedIn vendredi.

Le titre LinkedIn gagnait 47,1% à 192,83 dollars en début de séance à Wall Street tandis que Microsoft cédait 3,1% à 49,88 dollars, la plus forte baisse de l'indice Dow Jones, qui reculait alors de 0,15%.

Ce jour est un jour de refondation pour LinkedIn", a déclaré le président du conseil d'administration du réseau social, Reid Hoffman, dans un communiqué.

Jeff Weiner restera directeur général de LinkedIn et sera rattaché au PDG de Microsoft, Satya Nadella.

"J'ai toujours eu beaucoup d'admiration pour LinkedIn" a déclaré ce dernier dans une vidéo publiée sur le site internet de Microsoft. "Je discutais depuis un moment avec Reid et Jeff (...) Je réfléchissais à cela depuis un long moment".

Microsoft a précisé que LinkedIn conserverait "sa marque distinctive, sa culture et son indépendance".

Le numéro un mondial du logiciel ajoute vouloir favoriser la croissance du chiffre d'affaires de LinkedIn en développant les offres d'abonnements payants pour les utilisateurs individuels et les entreprises, ainsi que la publicité ciblée.

Malgré la prime élevée offerte par Microsoft, LinkedIn a accepté de se vendre pour un prix bien inférieur à son plus haut niveau historique inscrit l'an dernier à plus de 270 dollars.

En février, les prévisions jugées décevantes présentées par le groupe avaient fait s'effondrer le cours de l'entreprise de 43,6% en une seule séance, effaçant près de 11 milliards de dollars de capitalisation boursière.

LinkedIn avait été introduit en Bourse en 2011 à 45 dollars.

"Je crois qu'avant tout, (LinkedIn) est une formidable entreprise, même si elle a trébuché en février", a commenté Ivan Feinseth, analyste de Tigress Financial Partners. "C'est une entreprise haut de gamme et elle mérite une valorisation haut de gamme."

Le géant du logiciel prévoit de financer l'opération par endettement et sans remettre en cause son programme de rachat d'actions de 40 milliards de dollars.

Le rachat, qui nécessite l'aval des autorités de la concurrence aux Etats-Unis, dans l'Union européenne, au Canada et au Brésil, devrait être bouclé d'ici la fin de l'année, ont précisé les deux sociétés dans un communiqué.

(Supantha Mukherjee et Anya George Tharakan à Bangalore; Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...