Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Metro envisage d'introduire en Bourse sa filiale russe

Marché : Metro envisage d'introduire en Bourse sa filiale russe

Marché : Metro envisage d'introduire en Bourse sa filiale russeMarché : Metro envisage d'introduire en Bourse sa filiale russe

par Megan Davies et Margarita Popova et Matthias Inverardi

MOSCOU (Reuters) - Metro, le numéro quatre européen de la grande distribution, a annoncé mardi réfléchir à la possibilité d'introduire en Bourse une minorité du capital de sa filiale russe afin de favoriser son développement.

Le groupe allemand, qui a entrepris une vaste restructuration de son portefeuille d'actifs pour réduire sa dette et recentrer ses activités, souhaite conserver durablement le contrôle de la filiale, a précisé un porte-parole dans une déclaration écrite, en soulignant qu'aucune décision n'avait été adoptée à ce stade.

"Metro Cash & Carry Russia est l'une des plus remarquables réussites de l'histoire du groupe", a-t-il dit. "Nous étudions actuellement de nouvelles options en terme de financement pour accélérer son expansion."

Des sources de marché et des sources bancaires ont dit plus tôt que l'introduction en Bourse pourrait porter sur plus d'un milliard de dollars (740 millions d'euros).

La filiale russe de Metro exploite 70 magasins "Cash & Carry".

Sa cotation, avec Sberbank et Goldman Sachs comme probables chefs de file, pourrait avoir lieu à Londres, ont dit deux sources, mais il est peu probable qu'elle intervienne avant la fin de l'année.

Elle ne concernerait pas l'enseigne d'électronique grand public Media Markt, ont ajouté les sources.

A la Bourse de Francfort, l'action Metro a fini la journée en hausse de 8%.

"Un dossier de grande qualité sur la consommation en Russie pourrait facilement atteindre un multiple élevé", ont estimé Alastair Johnson et Pradeep Pratti, analystes de Citi, en réaction aux informations de Reuters, ajoutant qu'une valorisation supérieure à 10 fois le bénéfice d'exploitation pourrait se justifier.

Maria Kolbina, analyste de VTB Capital, note pour sa part que "la Russie est le pays d'Europe de l'Est dont le marché alimentaire croît le plus vite et l'un des plus dynamiques et des plus fragmentés de l'ensemble de l'univers des marchés émergents".

Selon Morgan Stanley, la Russie est aussi le plus rentable des 29 marchés sur lesquels Metro est implanté, avec une marge opérationnelle courante de 11%.

Le marché russe est le troisième pour la division "Cash & Carry" du groupe, derrière l'Allemagne et la France, avec un chiffre d'affaires de 4,1 milliards d'euros en 2012.

L'an dernier, Metro avait vendu ses hypermarchés Real en Europe de l'Est au français Auchan pour 1,1 milliard d'euros.

Avec Maria Kiselyova et Arno Schuetze; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...