Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Maintien en terrain négatif

Marché : Maintien en terrain négatif

tradingsat

(CercleFinance.com) - La plupart des places européennes évoluent toujours en terrain négatif ce jeudi, minées par le contexte géopolitique tendu et alors que les opérateurs n'attendent rien de neuf à l'occasion de la réunion de la BCE.

Milan et Zurich regagnent 0,4%, mais Francfort et Bruxelles cèdent 0,1%, Amsterdam 0,2%, Londres perd 0,3%, Paris et Madrid 0,4%, et Lisbonne dévisse de 0,9%. A New York, le Dow Jones a avancé de moins de 0,1% mercredi, de même que le Nasdaq Composite.

'Avec la montée du malaise russo-ukrainien et les signes de tensions constatés sur les compartiments obligataires des pays périphériques, l'aversion pour le risque semble s'accélérer dans la région', juge Stan Shamu, stratège de marché chez IG.

La Banque d'Angleterre et la Banque Centrale Européenne se réunissent ce jeudi pour étudier leurs politiques monétaires respectives, mais après le paquet de mesures annoncé en juin dernier, les économistes anticipent un nouveau 'statu quo' de la BCE.

Outre la conférence de presse de Mario Draghi, les opérateurs suivront en début d'après-midi les inscriptions aux allocations chômage aux Etats-Unis, attendues en très légère baisse à 300.000 la semaine dernière.

En attentant, on notera que la production industrielle a augmenté moins que prévu en Allemagne au mois de juin : elle ne s'est accrue que de 0,3% d'un mois sur l'autre, alors que les économistes tablaient sur une hausse de l'ordre de 1,2%.

La séance se trouve aussi marquée par de multiples publications de résultats, notamment à Francfort, où Commerzbank tient le haut du pavé (+1,8% à 10,7 euros) après la présentation de perspectives rassurantes malgré la crise russe.

A l'opposé, Beiersdorf arrive en queue de peloton sur le DAX, le groupe de cosmétiques ayant révisé en légère baisse sa prévision annuelle de marge opérationnelle, à l'occasion de la publication de résultats semestriels décevants.

Toujours à Francfort, les opérateurs réservent un accueil plutôt favorable à Deutsche Telekom (+0,3% à 11,6 euros), mais sanctionnent franchement Munich Re (-1,7% à 149,4 euros) et Adidas (-2,4% à 56,7 euros).

Les publications du distributeur Delhaize (+5% à 50,9 euros) et de la banque KBC (+3,2% à 40,9 euros) se trouvent toutes deux saluées à Bruxelles, tandis qu'à Zurich, Adecco fait figure de lanterne rouge (2,5% à 63,7 francs suisses) après la sienne.

A l'opposé sur le SMI, Nestlé grimpe de 3% à 69,1 francs, entouré pour l'annonce d'un programme de rachats d'action envisagé pour huit milliards de francs, à l'occasion des résultats semestriels du géant agroalimentaire.

Enfin, Rio Tinto progresse de 1,3% à 3430 pence à Londres, la compagnie minière ayant dévoilé à la fois des économies nettement supérieures aux prévisions, des investissements revus en baisse, et enfin des résultats et un dividende en hausse.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...