Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Lloyds Banking va céder 11,5% supplémentaires de TSB

Marché : Lloyds Banking va céder 11,5% supplémentaires de TSB

Marché : Lloyds Banking va céder 11,5% supplémentaires du capital de TSBMarché : Lloyds Banking va céder 11,5% supplémentaires du capital de TSB

LONDRES (Reuters) - Lloyds Banking Group a annoncé jeudi son intention de vendre 11,5% du capital de TSB, pour ramener à 50% sa participation dans sa filiale, dont l'Union européenne lui a ordonné de se séparer.

Ce nouveau placement porte sur 57,5 millions d'actions, d'une valeur d'environ 161 millions de livres (125 millions d'euros) au cours actuel, et sera effectué auprès d'investisseurs institutionnels, a précisé la banque.

Reuters avait rapporté mardi que Lloyds se préparait à une deuxième cession de titres TSB.

Le groupe avait vendu en juin 38,5% du capital de la septième banque britannique dans le cadre d'une introduction en Bourse qui s'est faite au prix unitaire de 260 pence, valorisant TSB à 1,3 milliard de livres. L'offre publique de vente avait été sursouscrite 11 fois, avec une forte demande aussi bien des investisseurs américains et asiatiques que britanniques.

La Commission européenne a ordonné à Lloyds de vendre 631 agences, regroupées par la suite sous l'enseigne TSB, en contrepartie de l'aide publique de 20,5 milliards de livres qui a sauvé le groupe de la faillite pendant la crise financière.

Le prix du nouveau placement sera fixé d'ici vendredi matin en fonction de l'intérêt manifesté par les investisseurs mais devrait se situer entre le niveau de 260p de l'IPO et le cours de clôture de jeudi, soit 280 pence, selon des sources du secteur.

Selon une source proche du dossier, la demande dépassait déjà l'offre une heure après l'annonce de Lloyds, qui est conseillé par UBS pour l'opération.

Avec cette opération, Lloyds est bien parti pour se conformer à l'obligation de se désengager totalement de TSB d'ici la fin 2015. La cession des actions résiduelles pourrait se faire en deux étapes, d'après les sources.

Lloyd's a précisé qu'il ne céderait plus de titres de la banque pendant 90 jours après le placement en cours.

Lors de son IPO en juin, TSB avait bénéficié de son image d'intégrité et de son statut de véhicule d'investissement pour miser sur la reprise de l'économie britannique. Deux autres établissements, Aldermore en octobre et Virgin Money avant la fin de l'année, entendent également s'introduire en Bourse pour se poser en challengers des "Big Four" britanniques - Lloyd's, Royal Bank of Scotland, Barclays et HSBC.

(Matt Scuffham,; Marc Angrand et Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...