Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les yeux braqués vers Bratislava

Marché : Les yeux braqués vers Bratislava

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les opérateurs font preuve d'une certaine fébrilité, à l'approche de la conclusion tant attendue de la réunion de la BCE : certains se demandent si l'anticipation d'une baisse de taux directeurs, qui a récemment porté les marchés, est bien justifiée.

Madrid gagne 0,4%, Bruxelles et Amsterdam 0,3% et Francfort moins de 0,1%, alors que Lisbonne perd 0,2%, Paris et Londres 0,3%, Milan et Zurich 0,4%. Ouverte pour le 1er mai, Wall Street a perdu 0,9% la veille.

Le conseil des gouverneurs de la BCE, réuni ce jeudi dans la capitale slovaque Bratislava, doit dévoiler ses décisions éventuelles à 13h45, rendez-vous qui sera comme d'habitude suivie d'une conférence de presse des banquiers centraux.

'Dans l'éventualité d'une hausse des marchés actions depuis une semaine uniquement liée aux attentes d'un geste de la BCE aujourd'hui, le risque de déception est réel...', prévient Barclays Bourse.

'Nous anticipons un statu quo de la banque centrale européenne aujourd'hui', estime Aurel BGC. 'Certes, économiquement, tous les éléments sont réunis pour une nouvelle baisse des taux directeurs. Mais sera-t-elle efficace sur l'économie réelle?'.

Ces doutes sur une action de la BCE dominent alors même que le secteur manufacturier de l'Eurozone affiche sa plus forte contraction depuis le début de l'année, selon l'indice PMI de Markit qui se replie légèrement de 46,8 en mars à 46,7 en avril.

'Les données d'avril renforcent la responsabilité des décideurs politiques qui doivent désormais agir au plus vite afin de relancer la croissance', juge Chris Williamson, chief economist à Markit.

Aux Etats-Unis, les chiffres des inscriptions aux allocations chômage, de la productivité et de la balance commerciale seront particulièrement surveillés, dans un contexte d'inquiétude sur la croissance.

Côté valeurs, Royal Dutch Shell progresse de 1,3% à 26,2 euros et surperforme donc l'AEX d'Amsterdam, après la publication de résultats trimestriels résilients grâce en particulier à la bonne tenue de ses activités aval.

Infineon bondit de 8,5% à 6,5 euros à Francfort, propulsé par l'optimisme affiché par le fabricant allemand de semi-conducteurs, à l'occasion d'un point d'activité au titre de son deuxième trimestre comptable.

Toujours à Francfort, les publications trimestrielles de Lufthansa (+2,2% à 15,5 euros) et de BMW (+1% à 70,8 euros) reçoivent aussi des accueils favorables, à la différence de ceux de Siemens (-0,4% à 79 euros).

A Paris, Capgemini s'adjuge 3,4% à 36,1 euros et prend la tête du CAC40 dans le sillage d'un chiffre d'affaire conforme aux attentes, alors que Sanofi (-1,1% à 82,3 euros) se trouve délaissé à la suite de résultats décevants.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...