Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les ventes de McDonald's reculent plus qu'attendu

Marché : Les ventes de McDonald's reculent plus qu'attendu

Marché : Les ventes de McDonald's reculent plus qu'attenduMarché : Les ventes de McDonald's reculent plus qu'attendu

(Reuters) - McDonald's a annoncé lundi une baisse de 1,7%, plus forte que prévu, de ses ventes mondiales à périmètre comparable en février, leur neuvième mois consécutif de recul, sous le coup d'une concurrence qualifiée d'"agressive" aux Etats-Unis.

Le titre du géant américain de la restauration rapide perdait 1% à 96,16 dollars dans les échanges d'avant-Bourse à Wall Street.

Les ventes des restaurants ouverts depuis au moins 13 mois ont reculé de 4% aux Etats-Unis le mois dernier, après des hausses de 0,4% les deux mois précédents, a précisé le groupe dans un communiqué.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne à un recul de 0,7% selon la société d'études Consensus Metrix. Les ventes mondiales étaient attendues en baisse de 0,3%.

McDonald's perd régulièrement des parts de marché aux Etats-Unis au profit de concurrents apparus ces dernières années, comme Five Guys Burgers and Fries ou Chipotle Mexican Grill, qui passent pour offrir des produits plus frais et de meilleure qualité.

"Les besoins et les préférences des consommateurs ont changé, et les résultats actuels de McDonald's reflètent le besoin pressant d'évoluer avec les consommateurs d'aujourd'hui, de redéfinir les priorités stratégiques et de donner un nouvel élan à l'activité", a déclaré le groupe dans un communiqué.

Dans la région Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique (APMEA), les ventes à restaurants comparables ont baissé de 4,4% en février, marquant tout de même une amélioration après leur chute de 12,6% le mois précédent sur fond de scandales alimentaires en Chine et au Japon.

McDonald's Japan, coté à Tokyo, a cependant fait état d'un recul de 28,7% de ses ventes comparables en février sur un an.

Selon Consensus Metrix, les analystes prévoyaient en moyenne une baisse de 3,1% des ventes dans l'APMEA.

En Europe, le groupe a vu ses ventes progresser de 0,7%.

Février est le dernier mois pour lequel les résultats peuvent être attribués à Don Thompson, le directeur général remplacé par Steve Easterbrook, qui a pris ses fonctions le 1er mars.

(Sruthi Ramakrishnan à Bangalore et Lisa Baertlein, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...