Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les ventes au USA ont plombé le bénéfice d'AB InBev

Marché : Les ventes au USA ont plombé le bénéfice d'AB InBev

BRUXELLES (Reuters) - Anheuser-Busch InBev a publié mercredi des résultats trimestriels inférieurs au consensus, en raison notamment d'une baisse des ventes aux Etats-Unis.

L'excédent brut d'exploitation ressort à 3,98 milliards de dollars (3,07 milliards d'euros), en hausse de 10,6% à périmètre comparable, mais en deçà d'un consensus Reuters le donnant à 4,075 milliards.

Le brasseur des marques Budweiser, Stella Artois et autres Beck's a expliqué que les ventes aux débits de boissons avaient baissé de 0,4% durant le trimestre sur le marché américain, avec notamment un recul de 7% des ventes de Budweiser.

En Amérique du Nord, son principal marché, le lancement de marques haut de gamme comme Bud Light Platinum et Bud Light Lime-A-Rita a généré une hausse de la part de marché des produits Bud Light.

Au Brésil, deuxième marché du groupe, les hausses de prix ont au contraire abouti à une perte de parts de marché.

Globalement, Ab InBev confirme sa prévision d'une croissance du chiffre d'affaires par hectolitre supérieure à l'inflation à périmètre géographique constant.

Mais pour le Brésil, il anticipe à présent une croissance de 5% à 9% du C.A. par hectolitre, alors qu'il projetait auparavant une hausse conforme à l'inflation.

Les volumes ont représenté 107 millions d'hectolitres au troisième trimestre (consensus: 110 millions). Le chiffre d'affaires s'est élevé à 10,27 milliards de dollars (consensus: 10,32 milliards).

En Europe occidentale, le bénéfice a augmenté de 9,7% sur une base comparable en dépit d'une baisse des volumes. AB InBev a gagné des parts de marché en Allemagne avec ses marques Hasseroeder et Beck's.

Heineken, qui a publié ses comptes la semaine dernière, a fait état d'une baisse des volumes en Europe occidentale, particulièrement sensible au Portugal.

Quant à SABMiller, il a dit être parvenu à une hausse des volumes en Europe sur la période avril-septembre grâce à des réductions de prix et à la croissance des marques d'entrée de gamme.

L'action Ab Inbev a gagné 40% environ depuis le début de l'année, une progression plus de deux fois supérieure à celle de l'indice Stoxx 600 de l'alimentation et des boissons.

Robert-Jan Bartunek, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...