Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en nette hausse, les investisseurs anticipant la poursuite des politiques monétaires ultra-accommodantes des banques centrales pour soutenir la croissance économique, avant les réunions jeudi de la BCE et de la Banque d'Angleterre.

L'indice CAC 40 a fini en hausse de 2,09% à 3.787,19 points.

* De nombreuses CYCLIQUES et les valeurs FINANCIÈRES ont profité de la perspective d'une poursuite des mesures de soutien des banques centrales.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a progressé de 4,08% à 29,835 euros, CRÉDIT AGRICOLE de 3,01% à 7,249 euros et BNP PARIBAS de 2,91% à 43,735 euros, l'indice Stoxx des banques européennes a grimpé de 2,19%.

Du côté des cycliques, SOLVAY s'est octroyé 3,24% à 111,50 euros, ARCELORMITTAL 3,04% à 11,17 euros et TECHNIP 2,59% à 82,10 euros. L'indice Stoxx des ressources de base a bondi de 3,49%, plus forte hausse sectorielle en Europe, et celui des technologiques 2,56%.

* Le secteur automobile européen (+3,33%) a été très recherché alors que le salon de Genève a ouvert ses portes à la presse avant l'ouverture au public du 7 au 17 mars.

RENAULT a progressé de 3,93% à 49,955 euros, MICHELIN de 3,6% à 69,39 euros, PLASTIC OMNIUM de 8,081% à 33,505 euros et PSA de 1,7% à 5,554 euros.

* GEMALTO (+4,1% à 72,81 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40. Le spécialiste de la carte à puce et SIA, spécialisé dans le traitement des paiements, ont annoncé travailler ensemble sur le déploiement de 200.000 terminaux de paiement sans contact (NFC) en Italie d'ici la fin de l'année.

* A rebours de tendance, EADS a reculé de 1,25% à 39,40 euros, le groupe européen d'aérospatiale et de défense accusant la plus forte baisse du CAC 40 alors que l'euro se négocie autour de 1,30 dollar contre 1,37 dollar début février.

* PERNOD RICARD a reculé de 0,89% à 99,11 euros après avoir touché un nouveau plus haut historique à 100,50 euros. Soutenu par son exposition aux émergents et son statut de valeur défensive, le titre bondit de 65% depuis 2010, quand le CAC 40 perd 4%.

* NEOPOST (+8,49% à 48,735 euros) a signé la meilleure performance du SBF 120 dans des volumes très étoffés (huit fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois), le numéro un européen des équipements et services de traitement du courrier ayant franchi plusieurs résistances techniques en Bourse après avoir dit viser un doublement de la croissance de son chiffre d'affaires en 2013.

* FAIVELEY TRANSPORT (-1,36% à 50,95 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, après l'échec de la valeur dans ses tentatives de franchissement de sa moyenne mobile à 50 jours (à 52,24 euros) au cours des séances précédentes.

* TELEPERFORMANCE a perdu 1,24% à 32,645 euros après un gain de 12% en quatre séances à la suite de ses résultats 2012, qui ont amené la valeur a renoué avec son niveau de mi-2007.

* EUROFINS SCIENTIFIC a perdu 1,02% à 159,50 euros. Gilbert Dupont a dégradé sa recommandation sur la valeur d'"alléger" à "vendre". Le broker estime que les perspectives de croissance sont "largement" intégrées par le marché après son récent parcours boursier (+32% depuis le début de l'année), porté par le scandale de la viande chevaline et l'atteinte d'un objectif d'activité avec un an d'avance.

* CEGEDIM s'est envolé de 17,39% à 24,30 euros dans des volumes représentant sept fois leur moyenne habituelle, après avoir publié une marge opérationnelle courante de 9,8% en 2012, supérieure aux attentes. La SSII spécialisée dans la santé prévoit cette année d'améliorer cette marge d'un demi-point et d'augmenter son chiffre d'affaires après une nette amélioration de ses performances au second semestre l'an passé.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...