Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, en légère hausse à la mi-journée après les propos de la Réserve fédérale américaine suggérant que la remontée des taux d'intérêt n'interviendrait peut-être pas aussi vite que certains l'avaient anticipé.

A 12h30, l'indice CAC 40 gagne 0,2% à 5.043,48 points.

* ALSTOM (+2,64% à 29,905 euros) est en tête des hausses du SBF 120, la valeur rebondissant sur un support technique vers 29 euros pour tester une résistance à 30 euros.

* Les BANQUES DE LA ZONE EURO (+1,39%) profitent, outre des effets liés à la Fed, d'un montant plus élevé que prévu d'emprunts auprès de la BCE dans le cadre de la troisième opération de refinancement à plus long terme (TLRTO), ce qui semble montrer que la reprise encore timide de la zone euro encourage le crédit.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE s'adjuge 2,01%, BNP PARIBAS 1,53% et CRÉDIT AGRICOLE 1,19%.

* Le SECTEUR IMMOBILIER progresse de 1,42% après la réunion de la Fed. ICADE monte de 1,97%, NEXITY de 1,43% et UNIBAIL-RODAMCO de 0,71%.

* En revanche, le SECTEUR AÉRONAUTIQUE perd du terrain, des analystes estimant que les effets de change favorables avec le recul de l'euro face au dollar sont déjà bien intégrés dans les cours.

AIRBUS GROUP perd 0,8% et SAFRAN 0,53%.

ZODIAC AEROSPACE cède 2,4%, l'équipementier restant également pénalisé (-4,33% mercredi) par une information de Reuters selon laquelle Airbus et Boeing ont décidé de s'impliquer dans le processus de production de l'équipementier pour tenter de remédier à des retards constatés dans la livraison de sièges d'avions.

* Les VALEURS du LUXE baissent. Le recul de l'euro, tout en profitant à l'industrie européenne du luxe, se révèle aussi porteuse d'importants déséquilibres auxquels les grandes marques vont devoir répondre en ajustant leurs prix en Europe et en Asie.

LVMH se replie de 0,85%, KERING de 0,76% et HERMÈS INTERNATIONAL de 0,4%.

* ALCATEL-LUCENT abandonne 0,88% à 3,584 euros, plus forte baisse du CAC 40, la valeur se reposant sur un support technique entre 3,50 et 3,60 euros après avoir testé une résistance majeure entre 3,70 et 3,80 euros.

* BIOMÉRIEUX (-4,07%) accuse la plus forte baisse du SBF 120, Morgan Stanley, qui a abaissé son conseil sur la valeur de "pondération en ligne" à "sous-pondérer", soulignant dans une note la menace de la concurrence à venir pour le spécialiste du diagnostic in vitro.

* SOPRA STERIA GROUP abandonne 1,24% après avoir fait état de prévisions jugées prudentes et d'un objectif de marge opérationnelle moins élevé que prévu pour 2017.

* EURONEXT (+2,38%) reste entouré. Société générale a souligné mercredi la progression plus rapide que prévu du plan de restructuration de l'opérateur boursier, et de nombreux investisseurs misent depuis quelques séances sur une croissance des revenus du groupe sur fond d'anticipations de hausse des volumes liée au regain d'intérêt pour les actions de la zone euro.

* AIR FRANCE-KLM s'octroie 2,12% avec la baisse des cours du pétrole, le baril de Brent reculant de 1,5%.

* ARKEMA avance de 1,32%, soutenue, selon des traders, par une note de Morgan Stanley dans laquelle le broker anticipe un relèvement à venir des attentes du marché pour les résultats du groupe de chimie.

* NICOX (+6,53%) a annoncé que les autorités sanitaires américaines avaient accordé à son anti-inflammatoire Naproxcinod la qualification de médicament orphelin pour la dystrophie musculaire de Duchenne.

* AUBAY (+4,94%) est recherchée au lendemain de l'annonce de perspectives à moyen terme saluées par le marché.

* GAMELOFT (+3,92%) a confirmé mercredi son objectif de lancer environ vingt nouveaux jeux sur smartphone par an à partir de cette année et a dit viser un rebond de la croissance et de la profitabilité en 2015.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...