Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la mi-séance de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, en légère baisse à la mi-journée, les investisseurs se montrant prudents avant la publication à 14h15 de l'enquête ADP sur l'emploi américain au mois de mars, pour laquelle les analystes espèrent l'annonce de 200.000 créations de postes dans le secteur privé.

A 12h25 l'indice CAC 40 cède 0,19% à 3.798,20 points, après avoir perdu jusqu'à 0,7% en matinée, dans des volumes toutefois très limités, à peine 778 millions d'euros ayant changé de mains sur NYSE Euronext.

* FRANCE TÉLÉCOM (-3,55%) accuse la plus forte baisse de l'indice CAC 40 et du SBF 120, UBS, qui a ramené sa recommandation de "neutre" à "vendre" sur la valeur, s'attendant à une autre année difficile dans la téléphonie mobile en France.

Le secteur européen des télécoms perd 1,37% après le démenti de Verizon Communications concernant toute intention de fusionner ou de racheter l'opérateur britannique Vodafone (-2,45%).

BOUYGUES, maison mère de Bouygues Telecom, lâche 0,96% et VIVENDI (SFR) 0,8%.

* Le secteur des RESSOURCES DE BASE (-1,46%) accuse une nouvelle fois la plus forte baisse sectorielle en Europe, les valeurs minières restant plombées par la baisse des prix des métaux alors que Credit Suisse met en garde contre de nouvelles baisses des cours en deuxième partie d'année.

ARCELORMITTAL abandonne 1,2% et APERAM 0,73%.

* De nombreuses CYCLIQUES sont délaissées avant l'enquête ADP sur fond de craintes d'une fin prochaine des mesures de soutien de la Réserve fédérale américaine à l'économie.

SAINT-GOBAIN se replie de 1,28%, ALSTOM de 1,14% et, hors CAC 40, SOITEC baisse de 1,74%.

* Les BANCAIRES européennes (-0,57%) pâtissent également des craintes toujours fortes des investisseurs dans la capacité des pays européens à faire face à la crise après l'épisode chypriote.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE recule de 0,53%, CRÉDIT AGRICOLE de 0,51% et BNP PARIBAS de 0,42%.

* A l'inverse, TECHNIP (+2,77%) enregistre la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120, encore portée par le contrat remporté par le groupe parapétrolier dans le cadre d'un consortium un appel d'offres pour la construction d'un site de gaz naturel liquéfié (GNL) en Russie.

* PUBLICIS s'octroie 2,69%, soutenue par un relèvement de l'objectif de cours de Jefferies, déjà à l'achat sur la valeur, le broker mettant en avant le potentiel d'amélioration des marges du groupe publicitaire.

* BIC grimpe de 2,39%. Berenberg, qui a relevé son objectif de cours sur le titre de 113 à 115 euros avec un conseil maintenu à l'achat, estime que la valeur offre un mix séduisant en termes de profitabilité, de valorisation et d'engagement à retourner de la valeur aux actionnaires.

* REXEL s'adjuge 2,13% après que Goldman Sachs est passé à l'achat sur la valeur, le broker soulignant le potentiel d'amélioration des marges et le redressement commercial aux Etats-Unis du spécialiste du matériel électrique.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...