Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en baisse de 1,33% à 4.322,16 points, pénalisé par la volatilité des cours du pétrole et les craintes persistantes entourant les banques italiennes et leurs créances douteuses.

* Les BANQUES de la zone euro ont ainsi perdu 3,65% dans le sillage du secteur bancaire italien (-5,74%).

SOCIETE GENERALE (-3,32% à 34,19 euros), CREDIT AGRICOLE (-2,81% à 8,928 euros) et BNP PARIBAS (-2,82% à 42,915 euros) font partie des plus fortes baisses du CAC 40.

* SANOFI a cédé 2,76% à 75,03 euros dans le sillage du suisse Roche (-3,84%) dont les résultats annuels ont déçu les investisseurs.

* GENFIT a perdu 3,75% à 29 euros après avoir buté sur une résistance technique à 32 euros à la suite d'un bond de près de 30% de la valeur sur fond de nouvelles rumeurs de rachat.

* Les valeurs PÉTROLIÈRES ont en revanche profité de la hausse des cours de l'or noir (le baril de Brent gagnait 3,11% à 34,13 dollars vers 18h00), cependant toujours volatils.

TECHNIP (+6,15% à 43,23 euros) a clôturé en tête des hausses du CAC 40, et MAUREL & PROM (+8,49% à 2,81 euros) en tête de celles du SBF 120. CGG s'est octroyé 6,67% à 0,8 euro.

En revanche, AIR FRANCE-KLM a logiquement pâti du rebond des prix du brut et a signé la plus mauvaise performance du SBF 120 (-6,48% à 7,38 euros).

* ARCELORMITTAL a grimpé de 2,75% à 3,696 euros et APERAM de 2,9% à 29,65 euros, effaçant une partie de leurs gains en fin de journée. Selon des sources, la Commission européenne va imposer des droits sur les importations d'acier laminé à froid de Chine et de Russie, et Anglo American (+8,7%) a annoncé avoir extrait plus de minerai de fer l'an passé.

* AREVA a bondi de 31,23% à 5 euros, le marché saluant le sauvetage financier du groupe nucléaire qui va être recapitalisé à hauteur de cinq milliards d'euros.

EDF, qui s'est entendu avec Areva sur une valorisation de la division réacteurs nucléaires (Areva NP) de 2,5 milliards d'euros, a gagné 1,23% à 11,89 euros.

* ACCORHOTELS s'est adjugé 2% à 34,65 euros, les investisseurs saluant la poursuite de la stratégie de rotation d'actifs entamée par le groupe hôtelier après une nouvelle opération annoncée mercredi.

* ALTRAN (-3,83% à 11,3 euros) a déçu les investisseurs malgré la publication d'une croissance de 10,4% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre à 520,5 millions d'euros (+3,1% en données organiques).

* ID LOGISTICS a baissé de 2,93% à 103,87 euros, le groupe pâtissant de la prudence des investisseurs pour 2016.

* GROUPE PARTOUCHE a atteint en séance un nouveau plus haut de plus de quatre ans à 28,66 euros, avant de clôturer en hausse de 4,55% à 27,55 euros au lendemain d'une publication annuelle saluée par les investisseurs.

* TRANSGENE (+5,38% à 3,33 euros) a conclu avec la Banque européenne d'investissement (BEI) un accord de financement de 20 millions d'euros.

* AUBAY, société de services du numérique, a pris 6,13% à 19,55 euros et a touché en séance un plus haut depuis 15 ans à 19,88 euros, après avoir relevé son objectif de marge opérationnelle dans la foulée de la progression de son activité au quatrième trimestre.

(Joseph Sotinel et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...