Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a fini en hausse dans un contexte toujours incertain, avec la volatilité du pétrole et des résultats jugés décevants, et de surcroît attentiste avant la publication à 20h00 du communiqué de la Réserve fédérale américaine à l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire (FOMC).

L'indice CAC 40 a gagné 0,54% à 4.380,36 points.

* ALSTOM a pris 3,42% à 24,655 euros, plus forte hausse du CAC 40. Kepler Cheuvreux a relevé son conseil sur la valeur de "conserver" à "acheter" compte tenu de la baisse du titre des derniers jours liée à un ajustement technique dans le cadre du rachat d'actions effectué par Alstom.

* ORANGE (+2,77% à 16,30 euros) a été soutenue selon des traders par Morgan Stanley qui a repris le suivi de l'opérateur télécoms avec un conseil à "surpondérer" en soulignant la reprise du secteur en France et en Espagne.

* PLUSIEURS VALEURS au profil DEFENSIF ont progressé dans un environnement de marché incertain depuis le début de l'année.

DANONE s'est octroyé 1,74% à 61,44 euros et ESSILOR 1,24% à 113,85 euros.

* A l'inverse, AIRBUS GROUP (-3,41% à 55,46 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice CAC 40, le groupe européen d'aérospatiale et de défense ayant accru ses pertes en début d'après-midi après la publication par Boeing (-6,96% à 17h50) de résultats jugés décevants.

* SOLVAY a perdu 2,3% à 76,07 euros après qu'Exane BNP Paribas a repris sa couverture du titre en estimant que la direction du groupe de chimie va devoir renoncer à ses objectifs de résultat brut d'exploitation pour 2016 et qu'HSBC a abaissé son objectif de cours sur le titre.

Le secteur de la CHIMIE a plus généralement souffert de l'avertissement sur son bénéfice 2015 lancé par l'allemand BASF (-1,82%) en raison de la dégringolade des prix pétroliers. AIR LIQUIDE a reculé de 0,67% à 95,08 euros et ARKEMA, pour lequel Exane a abaissé son objectif de cours de 19% à 55 euros, a cédé 0,57% à 57,67 euros.

* Le SECTEUR IMMOBILIER a reculé avant les conclusions de la Fed, les investisseurs anticipant la poursuite du resserrement de la politique monétaire aux Etats-Unis, d'autant plus que le FOMC est composé cette année de moins de personnalités favorables à des mesures accommodantes.

ICADE a fini en repli de 3,32% à 62,35 euros, KLEPIERRE de 1,72% à 38,55 euros et UNIBAIL-RODAMCO de 1,11% à 227,15 euros.

* Les VALEURS liées au PÉTROLE ont fini en ordre dispersé alors que les cours de l'or noir ont une nouvelle fois fait preuve de volatilité (+2,89% pour le baril de brut américain à 17h50, contre un recul de plus de 4% dans la journée).

Avec un profil jugé plus solide, TECHNIP a gagné 0,69% à 40,725 euros et TOTAL 1,26% à 40,15 euros. Hors CAC, CGG (-3,85% à 0,75 euro) a en revanche enregistré le repli le plus marqué du SBF 120, VALLOUREC a abandonné 2,67% à 4,703 euros et MAUREL & PROM 1,52% à 2,59 euros.

* STMICROELECTRONICS a grimpé de 4,34% à 6,276 euros, plus forte progression du SBF 120. Le groupe a annoncé qu'il prévoyait l'abandon progressif de son activité de fabrication de semi-conducteurs pour les décodeurs, ce qui aura pour conséquence la suppression de 1.400 emplois dans le monde, dont 430 en France.

* GENFIT a encore pris 2,45% à 30,13 euros, portant à 29,84% son gain en trois séances alors que la société biopharmaceutique fait l'objet de nouvelles rumeurs de rachat.

* VALNEVA a bondi de 13,16% à 3,44 euros après que la société de biotechnologie a réajusté à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires à la suite de la mise en place avec succès de son nouveau réseau de marketing et de distribution.

* SOLUCOM (+5,89% à 68 euros) a relevé une nouvelle fois son objectif de croissance annuelle en vise désormais une progression de son chiffre d'affaires supérieure à 20%, contre 16% fin novembre.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...