Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC a fini quasi inchangé (-0,08% à 4.804,31 points), les marchés financiers faisant preuve de résistance après les attaques meurtrières dans la capitale française.

* La hausse des valeurs pétrolières et cycliques a compensé la baisse des valeurs des transports et loisirs (-1,31%), les plus touchées par ce type d'événements avec celles du luxe.

* ACCORHOTELS (-4,71% à 39,52 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, le groupe hôtelier étant le plus exposé à la France (29% de ses 143.000 chambres à la fin du 1er semestre, selon Bryan Garnier). ELIS, leader de l'entretien de linge et d'équipements d'hygiène, a perdu 4,52% à 14,56 euros.

Dans le transport, AIR FRANCE-KLM a chuté de 5,67% à 6,405 euros, AEROPORTS DE PARIS de 3,73% à 107,05 euros, EUROTUNNEL de 3,04% à 11,95 euros.

Dans le luxe, LVMH a abandonné 1,39% à 160,15 euros et KERING a cédé 0,70% à 164,15 euros. Hors CAC, HERMÈS a perdu 1,35% à 328,05 euros.

* Les BANCAIRES (-0,43%) ont accusé la deuxième plus forte baisse sectorielle en Europe. CREDIT AGRICOLE a perdu 1,79% à 10,99 euros, BNP PARIBAS 1,14% à 55,5 euros, SOCIETE GENERALE 1,03% à 43,41 euros.

* A l'inverse, THALES a gagné 3,3% à 67,7 euros, le groupe d'électronique de défense étant soutenu par la perspective d'un renforcement des frappes françaises en Syrie après les attaques de Paris. Perspectives qui n'ont pas profité à l'action AIRBUS GROUP (-0,11% à 63,46 euros), le groupe s'étant vu infliger par l'Allemagne une amende de 13 millions d'euros pour un retard de livraison de deux A400M, selon des documents consultés par Reuters.

* SAFT a gagné 3,31% à 26,83 euros, le groupe ayant annoncé viser désormais pour 2019 un chiffre d'affaires supérieur à 900 millions d'euros et une marge brute d'exploitation (Ebitda) supérieure à 16% en 2019.

* VIVENDI a perdu 1,2% à 19,705 euros. Des analystes, dont ceux de Finalabo, constatent qu'aux cours actuels, le titre se traite 37,6 fois le BPA 2015 attendu par le consensus et qu'il est "survalorisé".

* EDF a perdu 1,31% à 14,73 euros, pénalisé par une étude de Standard & Poor's selon laquelle les provisions nécessaires à la réduction du nucléaire dans la production d'électricité pourrait peser sur la qualité de crédit des fournisseurs d'électricité en Europe.

* Les PÉTROLIÈRES (+1,02%) ont profité de la remontée des cours du brut et signé la plus forte hausse sectorielle en Europe.

TOTAL a gagné 0,77% à 44,775 euros, TECHNIP 0,64% à 47,42 euros.

Hors CAC 40, CGG a grimpé de 2,2% à 3,164 euros, bénéficiant de surcroît d'un relèvement de recommandation de Canaccord Genuity, passé à l'achat sur le titre.

Pénalisées récemment par les craintes sur la croissance mondiale, de nombreuses valeurs cycliques ont gagné du terrain.

VALEO (+1,66% à 140,45 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40. MICHELIN a pris 1,12% à 92,97 euros, SCHNEIDER ELECTRIC 1,04% à 56,44 euros et ALCATEL-LUCENT 1,02% à 3,68 euros.

* GENFIT a fait un bond de 8,93% à 44,30 euros, plus forte hausse du SBF 120, après avoir annoncé le lancement d'ici à la fin de l'année de l'étude de phase 3 de son traitement contre la NASH dans le cadre d'une procédure d'approbation accélérée qui pourrait conduire à une commercialisation du traitement en 2019.

* NANOBIOTIX a perdu 2,73% à 16,42 euros après avoir fait état d'un chiffre d'affaires de 140.816 euros sur les neuf premiers mois de l'année contre 140.570 euros un an plus tôt. (Le communiqué: http://reut.rs/1Msz95r)

* PARROT a décroché de 6,42% à 36,6 euros après l'annonce d'un projet d'augmentation de capital de 270 à 300 millions d'euros destiné à "consolider son leadership sur les marchés des drones grand public et des drones professionnels".

(Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...