Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,10% à 4.432,83 points une séance en dents de scie marquée par des rachats à bon compte, au lendemain de la forte baisse des marchés, impactés par le scandale Volkswagen.

* Dans ce contexte, les valeurs CYCLIQUES ont regagné du terrain, comme SOLVAY (+1,53% à 95,13 euros) ou ALCATEL-LUCENT qui a pris 1,75% à 3,204 euros.

* TOTAL (+2,18% à 40,625 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40. Le géant français a relevé de 50% son objectif de réduction de coûts opérationnels, confirmé son intention de réduire nettement ses investissements et dévoilé une politique d'exploration moins risquée.

* En revanche, les parapétrolières, très sensibles aux investissements des majors du secteur, ont particulièrement souffert de ces annonces.

VALLOUREC a chuté de 4,71% à 8,995 euros, suivi par MAUREL ET PROM (-2,46% à 3,327 euros) et CGG qui a perdu 2,14% à 3,618 euros.

* Contre la tendance, les deux constructeurs automobiles français ont encore perdu du terrain dans des volumes fournis, le scandale Volkswagen (+5,19%) relançant notamment le débat sur le diesel, technologie dans laquelle PSA et Renault ont beaucoup investi.

PSA a reculé de 2,56% à 13,5 euros, suivi de RENAULT (-2,33% à 65 euros), alors que l'indice sectoriel européen de l'AUTOMOBILE a pris 0,88%.

* En revanche, les équipementiers automobiles ont été très recherchés, après avoir fait savoir qu'ils n'étaient pas impliqués dans l'affaire Volkswagen.

MONTUPET, plus forte hausse de l'indice SBF 120, s'est envolé de 10,26% à 57,17 euros dans des volumes représentant 3,1 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext.

PLASTIC OMNIUM a pris 3,17% et 20,855 euros et FAURECIA 2,38% à 28,225 euros. VALEO a gagné 1,70% à 113,90 euros et MICHELIN 0,95% à 80,88 euros.

* Le secteur BANCAIRE (-0,89%) a reculé, toujours pénalisé par les incertitudes concernant la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, alors que la Banque centrale européenne a expliqué mercredi qu'elle voulait attendre avant toute expansion éventuelle de sa politique d'assouplissement quantitatif.

CRÉDIT AGRICOLE a perdu 2,61% à 10,455 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,85% à 38,65 euros et BNP PARIBAS 1,39% à 51,15 euros.

* ARCELORMITTAL (-3,53% à 5,271 euros) a accentué sa baisse entamé la veille (-5,92%), toujours pénalisé les craintes d'un ralentissement de la demande chinoise en métaux et après l'avertissement sur résultats du numéro un européen de l'acier inoxydable, le finlandais Outokumpu (-3,12%).

* LAFARGEHOLCIM a perdu 2,49% à 47,64 euros, pénalisé par Société générale, qui a initié la couverture du titre avec une recommandation à "vendre", avec un objectif de cours de 43 euros, et souligne l'exposition du groupe à une accentuation du ralentissement des pays émergents.

* ALTEN s'est octroyé 5,10% à 46,60 euros, à la faveur notamment d'une note de Société générale, qui est passé à l'achat sur la valeur et souligne que la société devrait afficher en 2015 une marge opérationnelle de plus de 10% pour la deuxième année consécutive.

* ORPEA a clôturé en hausse de 4,51% à 71,44 euros, après avoir annoncé une nouvelle acquisition en Allemagne pour renforcer son offre. Le groupe a confirmé ses objectifs 2015 après un premier semestre marqué par une augmentation de plus d'un quart de son chiffre d'affaires et de son bénéfice.

* AIR FRANCE-KLM s'est adjugé 3,54% à 6,551 euros, à l'instar des autres compagnies aériennes, qui ont profité d'une étude positive de Morgan Stanley sur le secteur. La compagnie française a également profité d'une note de RBC Capital Markets, qui a ajusté son objectif de cours sur Air France de 6 à 6,40 euros, avec un conseil à "sous-performance". Le broker estime que la baisse des revenus cet été devrait être moins forte que prévu, notant que le groupe va continuer à bénéficier de la baisse des prix du kérosène.

* ZODIAC AÉROSPACE a reculé de 2,85% à 21,835 euros, plus forte baisse du SBF 120. Le titre est à la peine depuis qu'il a lancé mi-septembre un avertissement sur son résultat opérationnel courant en raison de ses problèmes de livraison de sièges d'avions.

* MCPHY ENERGY a bondi de 11,67% à 5,74 euros, porté par l'annonce mardi de la signature avec GNVert, filiale de ENGIE, de son premier projet en France pour l'équipement d'une station d'hydrogène qui sera construite à Lyon.

* GROUPE GORGE s'est adjugé de 5,98% à 23,73 euros, porté par l'annonce d'un partenariat stratégique avec une société chinoise pour le développement d'imprimantes 3D.

(Raphaël Bloch, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...