Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la Bourse de Paris où le CAC 40 a clôturé en baisse de 1,06% à 4.974,65 points, la poursuite de la remontée des taux sur les marchés obligataires incitant les investisseurs à la prudence et à des prises de bénéfices.

* L'AUTOMOBILE (-2,43%) a accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe, principale victime des prises de profit opérées sur le marché.

RENAULT a perdu 2,18% à 93,32 euros et PSA 1,8% à 16,905 euros. Hors CAC, FAURECIA (-3,58% à 41,17 euros) et PLASTIC OMNIUM (-2,91% à 24,18 euros) ont fini parmi les plus fortes baisses de l'indice SBF 120.

* UNIBAIL RODAMCO (-2,36% à 233,20 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et retrouvé une configuration graphique baissière inaugurée le 29 avril après que le titre a enfoncé ses moyennes mobiles 20 jours (252,88) et 50 jours (254,45). Ce mardi, il a comblé un gap haussier ouvert le 8 mai à 235,1 euros avec un plus bas de séance à 233,2 euros.

* AIRBUS GROUP a lâché 2,22% à 60,71 euros, pénalisé par la hausse de l'euro, passé au-dessus de 1,12 dollar, à 1,1271 (+1%), et reste pénalisé par les inquiétudes entourant le programme A400M après le crash d'un appareil samedi en Espagne.

SAFRAN (-2,33% à 65,0 euros) a également souffert de l'appréciation du billet vert.

* EIFFAGE (-3,62% à 51,66 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, sur des inquiétudes entourant le niveau des prises de commandes du groupe de BTP et de concessions après sa publication trimestrielle.

* Seules quatre valeurs du CAC 40 ont fini dans le vert :

ARCELORMITTAL (+3,54% à 9,836 euros) a signé la plus forte hausse de l'indice, soutenu par la hausse des cours du minerai de fer qui a touché un plus haut de 10 semaines à 62,5 dollars la tonne livraison immédiate en Chine.

TECHNIP a gagné 1,52% à 62,7 euros et CGG 0,92% à 6,582 euros, les deux titres ayant été soutenus par la hausse de 2,13% des cours du baril de Brent.

KERING, qui était passé sous sa moyenne mobile 200 jours mercredi dernier, rebondit depuis jeudi dernier, finissant ce mardi en hausse de 0,52% à 164,95 euros après avoir retrouvé sa moyenne 200 jours à 166,05 euros, son plus haut du jour.

BOUYGUES, qui publie ses résultats trimestriels mercredi, a avancé de 0,3% à 36,965 euros.

* STMICROELECTRONICS a gagné 2,44% à 7,214 euros après avoir indiqué que son chiffre d'affaires du deuxième trimestre devrait progresser d'environ 3,5%. Le premier fabricant européen de microprocesseurs avait communiqué il y a deux semaines une fourchette de progression plus large, comprise entre 0 et +7%.

* NUMERICABLE-SFR (+0,78% à 51,65 euros) a relevé son objectif de rentabilité "à moyen terme" ainsi que le montant des économies qu'il prévoit d'effectuer d'ici à 2017.

* REXEL a avancé de 0,8% à 16,35 euros, la valeur profitant d'un rebond sur un support technique vers 16 euros.

* JACQUET METAL SERVICE a chuté de 5,28% à 18,65 euros au lendemain de l'annonce par le spécialiste de la distribution d'aciers spéciaux de résultats trimestriels jugés décevants malgré leur progression.

(Raoul Sachs, Alexandre Bokksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...