Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a rebondi après deux séances consécutives de prises de profits, la mise en oeuvre du programme d'achats d'actifs de la BCE favorisant les investissements sur les actions de la zone euro dans un environnement de taux bas et de recul de l'euro.

L'indice CAC 40, dont toutes les composantes ont fini en hausse, a gagné 2,37% à 4.997,75 points après avoir touché un nouveau plus haut depuis juin 2008, à 5.003,58 points.

* Ce contexte a plus particulièrement profité aux valeurs CYCLIQUES, comme le secteur TECHNOLOGIQUE (+2,27%) et celui de la CHIMIE (+2,67%).

ALCATEL-LUCENT a pris 5,4% à 3,686 euros, plus forte hausse du CAC 40, BOUYGUES 4,53% à 37,38 euros, ACCOR 3,19% à 49,69 euros et SCHNEIDER ELECTRIC 3,09% à 72,35 euros. Hors CAC, NEXANS (+5,47% à 34,585 euros) a signé la plus forte progression du SBF 120 et ARKEMA a gagné 4,59% à 73,80 euros.

* Le SECTEUR AUTOMOBILE (+3,97%) a signé la plus forte hausse sectorielle en Europe, également dopé par un optimisme accru sur la reprise en Europe ainsi que par de potentielles opérations de fusion-acquisition (M&A) après le salon de Genève.

VALEO a avancé de 4,32% à 138,90 euros et RENAULT de 4,04% à 90,15 euros. Hors CAC, MONTUPET a grimpé de 4,36% à 74 euros et PLASTIC OMNIUM de 4,02% à 26,79 euros.

* AIRBUS GROUP (+4,33% à 61,43 euros) a bénéficié de la baisse de l'euro, passé sous la barre de 1,06 dollar pour la première fois depuis avril 2003, à 1,0571 dollar vers 18h.

* EURONEXT s'est adjugé 4,47% à 36 euros, des investisseurs misant sur une croissance des revenus de l'opérateur boursier sur fond d'anticipations d'une hausse des volumes soutenue par le regain d'intérêt pour les actions de la zone euro.

* RÉMY COINTREAU s'est octroyé 4,37% à 68,50 euros, portée par une note de Goldman Sachs, qui a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "acheter", le broker se montrant optimiste pour le groupe de spiritueux qui devrait profiter d'un effet de changes favorable et d'une reprise technique de ses ventes de cognac en Chine.

* LAGARDÈRE a fini en hausse de 2,57% à 26,135 euros. Le groupe table sur une hausse d'environ 5% de son résultat opérationnel cette année, a déclaré son gérant commandité, Arnaud Lagardère, dans un entretien au quotidien Les Echos.

* En revanche, JCDECAUX (-4,48% à 32,395 euros) a accusé la plus forte des quelques baisses du SBF 120 après la cession par la famille Decaux, actionnaire de contrôle du groupe de communication extérieure, d'une partie de sa participation.

* BIOMÉRIEUX a perdu 2,46% à 93,83 euros après avoir fait état de résultats 2014 pénalisés par des effets de change négatifs et par l'intégration de sa filiale américaine déficitaire BioFire.

* THEOLIA (+15,15% à 0,76 euro) a signé la plus forte hausse de l'indice CAC Mid & Small, la valeur rebondissant sur un support technique vers 0,66 euro pour franchir une résistance à 0,74 euro.

* INTERPARFUMS (+2,39% à 29,61 euros), dont la rentabilité opérationnelle a reculé en 2014 pour cause d'investissements publicitaires accrus, dispose d'une importante marge de manoeuvre pour réaliser des acquisitions très attendues par le marché.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...