Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour, vendredi, à la Bourse de Paris, qui a fini pratiquement inchangée, la publication de chiffres de l'emploi américain meilleurs que prévu en février ayant alimenté les attentes d'un resserrement monétaire aux Etats-Unis dès juin.

Le CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,02% à 4.964,35 points, portant à +0,26% la progression hebdomadaire de l'indice, qui signe ainsi sa cinquième semaine de hausse d'affilée.

* Le secteur européen des aciéristes (+1,6%) a été dopé par une information de Reuters selon laquelle Bruxelles allait imposer des droits anti-dumping à la fin du mois sur les importations de tôles d'acier inoxydable laminées à froid en provenance de Chine et de Taïwan.

ARCELORMITTAL a fini en hausse de 1,73% à 9,858 euros et APERAM (+9,91% à 34,89 euros) a terminé en tête des progressions du SBF 120.

* CARREFOUR s'est octroyé 2,27% à 31,055 euros, plus forte hausse du CAC 40, des analystes se montrant plus optimistes au lendemain de la publication de résultats 2014 jugés solides.

* Les BANQUES de la ZONE EURO ont avancé de 0,47% dans le sillage de Banca Monte dei Paschi di Siena (+4,42%), l'établissement italien profitant de spéculations de marché sur une consolidation dans le secteur en Italie.

CREDIT AGRICOLE a fini en hausse de 1,91% à 13,05 euros et SOCIETE GENERALE de 1,12% à 41,805 euros.

* Les valeurs de RENDEMENT ont été délaissées, comme l'IMMOBILIER européen (-2,09%, plus forte baisse sectorielle en Europe), les UTILITIES (-1,48%) et les TÉLÉCOMS (-0,77%) alors que la solidité des chiffres de l'emploi américains conforte le scénario d'une hausse des taux d'ici juin aux Etats-Unis.

UNIBAIL-RODAMCO (-2,35% à 253,35 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, ORANGE a perdu 1,3% à 15,955 euros, GDF SUEZ 1,07% à 18,895 euros et EDF 0,76% à 22,91 euros. Hors CAC, KLEPIERRE a lâché 4,63% à 43,455 euros et ICADE 2,18% à 78,07 euros.

* GENFIT (-9,01% à 59,07 euros) a enregistré la plus forte baisse du SBF 120 après les spéculations ayant entouré le titre dernièrement, Oddo Securities jugeant le niveau de risque sur la valeur de la société biopharmaceutique désormais élevé avant les résultats d'une étude sur son traitement phare.

* BUREAU VERITAS a abandonné 4,24% à 20,215 euros après que la société d'investissement WENDEL (-0,58% à 110,65 euros) a annoncé la cession de 48 millions d'actions qu'elle détenait dans Bureau Veritas, soit 10,9% du capital, pour près d'un milliard d'euros.

* PSA PEUGEOT CITROEN a gagné 3,3% à 16,125 euros après avoir touché un plus haut depuis l'été 2011, le titre ayant été choisi par le Conseil scientifique des indices d'Euronext pour remplacer GEMALTO (+0,65% à 70,80 euros).

* TF1 (+5,36% à 16,40 euros) a retrouvé ses niveaux de début 2008 en Bourse. La valeur a profité, selon des investisseurs, d'anticipations d'amélioration de l'économie européenne, et française en particulier, à laquelle TF1 est très sensible à travers les recettes publicitaires.

* VALLOUREC a grimpé de 2,57% à 22,71 euros, le titre rebondissant sur un support technique autour de 22 euros alors que le marché bruisse depuis quelques temps de rumeurs de rachat du groupe français.

* VIRBAC (+1,97% à 248,75 euros) a touché en matinée un plus haut historique à 257,95 euros. Le titre a amplifié une configuration graphique haussière après avoir franchi une résistance technique calculée autour de 250 euros, les investisseurs se montrant optimistes sur la croissance future du laboratoire de santé animale.

* SCOR a pris 1,86% à 30,355 euros. Le groupe d'assurance japonais Sompo Japan Nipponkoa Insurance a annoncé vendredi son entrée au capital du réassureur français après avoir acquis une participation de 7,8% au capital avec l'intention de monter jusqu'à 15%.

* NEXTRADIOTV (+4,89% à 27,89 euros) a annoncé l'acquisition auprès du groupe Figaro de Vodeo, plate-forme de VOD dédiée aux documentaires forte d'un catalogue de près de 5.000 programmes. Le montant de la transaction n'a pas été rendu public.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...