Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en forte hausse, les investisseurs espérant un compromis sur la dette grecque entre le nouveau gouvernement d'Athènes et ses créanciers (Union européenne, BCE et FMI).

L'indice CAC 40 a fini en hausse de 1,09% à 4.677,90 points après être brièvement passé au-dessus des 4.700 points en séance, à 4.701,52 points, nouveau plus haut depuis juin 2008.

* Les secteurs européens liés aux MATIÈRES PREMIÈRES (+3,53% pour l'énergie et +3,6% pour les ressources de base) auront enregistré les plus fortes hausses sectorielles en Europe avec la remontée des cours du pétrole (+2,48% pour le baril de Brent vers 18h00) et des métaux (+2,91% pour le cuivre).

ARCELORMITTAL a fini en hausse de 4,22% à 8,90 euros et TECHNIP de 3,36% à 55,41 euros. Hors CAC, VALLOUREC (+7,71% à 22,14 euros) a signé la plus forte progression du SBF 120, APERAM a pris 4,26% à 24,345 euros et MAUREL & PROM 4,01% à 7,911 euros.

TOTAL (+2,72% à 48,28 euros) a également profité des résultats trimestriels meilleurs que prévu publiés par le britannique BP (+2,78%).

* Les BANQUES de la zone euro ont bondi de 3,68% avec l'envolée des établissements grecs (+17,96%).

SOCIETE GENERALE a avancé de 4,6% à 37,655 euros, plus forte hausse du CAC 40, CREDIT AGRICOLE de 3,24% à 10,995 euros et BNP PARIBAS de 2,56% à 48,405 euros.

* GEMALTO s'est octroyé 3,64% à 65,44 euros. La valeur est repassée au-dessus d'une résistance technique forte, à 65 euros, et a testé sa moyenne mobile à 50 jours (à 65,786 euros) après un rebond sur un support vers 63 euros.

* L'optimisme des investisseurs a en revanche pénalisé les valeurs offrant un PROFIL DÉFENSIF, comme PERNOD RICARD (-2% à 105,55 euros), L'OREAL (-1,24% à 155,75 euros), GDF SUEZ (-0,68% à 19,70 euros), ou encore SANOFI (-0,68% à 81,51 euros), plus fortes baisses du CAC 40. GDF SUEZ a également pâti de la baisse de ses homologues allemands (-4,09%) consécutive à un avis de la Cour de Justice européenne jugeant que la taxe allemande sur le combustible nucléaire est conforme au droit européen.

* AB SCIENCE a grimpé de 6,28% à 16,07 euros dans des volumes ayant représenté 3,4 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext après avoir fait état lundi de résultats positifs de phase 2 pour sa molécule vedette, le masitinib, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique de l'estomac.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...