Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,79% à 4.222,82 points après une semaine négative, le marché ayant été soutenu par des opérations de fusions et acquisitions et par Wall Street qui a connu trois semaines de hausse qui l'ont propulsée à de nouveaux records.

* SANOFI (+1,85% à 74,32 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 et poursuit un rebond entamé le 29 octobre depuis un récent plus bas qui coïncide avec le limogeage de son directeur général, Chris Viehbacher. Auparavant, le cours de Sanofi avait dégringolé de près de 23% depuis son plus haut de l'année (89,95 euros le 30 octobre).

* Autre valeur défensive gagnante dans un marché en hausse, ESSILOR a rebondi de 1,68% à 87,4 euros après une baisse de 2,07% vendredi.

* Le secteur PARAPÉTROLIER (+2,6%) a été porté par le groupe néerlandais de services pétroliers Fugro, qui a bondi de 49,2%. Boskalis, une société d'ingénierie sous-marine, a ramassé, sans en avoir été sollicitées, 14,8% d u capital de Fugro.

TECHNIP a progressé de 1,59% à 61,38 euros et CGG de 1,15% à 5,259 euros. TOTAL s'est adjugé 1,24% à 47,105 euros.

* Plusieurs CYCLIQUES ont profité de statistiques chinoises qui, si elles attestent une nouvelle fois du ralentissement de la deuxième économie mondiale, alimentent cependant les espoirs de nouvelles mesures de soutien des autorités publiques. SAINT-GOBAIN gagne 1,60% à 35,015 euros et LAFARGE 1,61% à 56,14 euros.

* RENAULT (+1,61% à 59,93 euros)a été également porté par ces anticipations de mesures de relance de l'économie en Chine. RENAULT a également bénéficié du soutien de Fitch qui a relevé sa note d'un cran, de "BB+" (haut de la catégorie HY) à "BBB-" (bas de la catégorie des bonnes signatures).

* SOLVAY a avancé de 1,17% à 112,35 euros sur une information selon laquelle le groupe chimique belge étudierait la vente d'Acetow, son activité spécialisée dans l'acétate de cellulose, valorisée 1,4 milliard d'euros.

* Contre la tendance, ALCATEL-LUCENT (-3,14% à 2,591 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, le marché américain des télécoms, très important pour l'équipementier, donnant des signes de ralentissement en matière d'investissements.

* ARCELORMITTAL a perdu 2,52% à 9,85 euros. La chute des cours du minerai de fer pèse lourdement sur le titre, dit Jefferies qui estime que leurs cours pourraient encore reculer l'année prochaine.

* CRÉDIT AGRICOLE a perdu 1,55% à 10,505 euros. Le véhicule coté du de la banque verte est visé par une enquête de l'autorité suisse de la concurrence sur le marché des produits dérivés de taux d'intérêt, a fait savoir la banque dans une actualisation de son document de référence 2013.

BNP PARIBAS a perdu 1,05% à 48,16 euros.

* CLUB MÉDITERRANÉE a gagné 3,6% à 23,3 euros. L'homme d'affaires italien Andrea Bonomi entretient le suspense sur ses intentions vis-à-vis du Club Méditerranée, à trois jours de la date butoir du jeudi 13 novembre pour déposer une offre améliorée sur le groupe de loisirs. Le marché semble néanmoins tabler sur une contre-offre autour de 23 euros par action.

* TECHNICOLOR a abandonné 2,29% à 4,27 euros, toujours pénalisée par les incertitudes entourant son actionnariat. Jeudi, la valeur avait chuté de 8,7% après avoir décidé d'assigner son principal actionnaire Vector Capital devant le tribunal de commerce de Nanterre.

* GENFIT (+5,26% à 41,05 euros) signe la plus forte progression du SBF 120, la valeur ayant rebondi sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 39,247 euros et pourrait aller tester une résistance technique à 41 euros.

* SOLOCAL GROUP (+3,83% à 0,488 euro), qui se rapproche d'une résistance technique à 0,50 euro, a poursuivi son rebond de vendredi sur un support technique à 0,43 euro, correspondant à son plus bas historique, touché jeudi à la suite d'une publication trimestrielle jugée décevante.

* VIRBAC a gagné 1,77% à 175,2 euros. Jefferies a entamé le suivi de la valeur avec une recommandation de "conserver" et un objectif de cours de 174 euros, le broker croyant dans les tendances de croissance à long terme du marché de la santé animale tout en soulignant les difficultés récentes du groupe.

* THEOLIA a chuté de 8,2% à 0,56 euro après avoir annoncé lundi le lancement de son augmentation de capital d'environ 60 millions d'euros prévue dans le cadre de la restructuration de sa dette.

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...