Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,29% à 4.428,63 points dans des volumes d'échanges peu étoffés (73% de la moyenne quotidienne du CAC 40 ces trois derniers mois sur Euronext).

Le marché a poursuivi sa consolidation, les investisseurs préférant jouer la prudence avant la réunion de politique monétaire de la Fed, mardi et mercredi, et le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, jeudi :

* ORANGE a accentué ses pertes en fin de séance pour terminer en recul de 1,93% à 11,445 euros, plus forte baisse du CAC 40, sur des spéculations de rachat de l'opérateur espagnol Jazztel, lui-même suspendu à Madrid.

* De nombreuses valeurs CYCLIQUES, notamment la CONSTRUCTION, ont cédé du terrain dans le sillage du tassement de la production industrielle chinoise en août, lié à la faiblesse de la demande mondiale et au ralentissement du secteur immobilier.

LAFARGE a perdu 1,58% à 56 euros, VINCI 1,57% à 45,15 euros, BOUYGUES 0,96% à 27,435 euros et, hors CAC 40, EIFFAGE 2,72% à 46,05 euros. L'indice STOXX des valeurs de la construction a signé la plus forte baisse sectorielle en Europe (-1,17%).

* Les VALEURS PÉTROLIÈRES, deuxième plus forte baisse sectorielle en Europe (-0,94%), ont à nouveau été pénalisées par le recul des cours du brut, sous 97 dollars le baril pour le Brent de mer du Nord. TOTAL a cédé 1,17% à 49,445 euros, TECHNIP 0,97% à 65,47 euros et, hors CAC 40, CGG 0,76% à 7,87 euros.

* Des VALEURS DÉFENSIVES ont en revanche profité de la prudence actuelle des investisseurs. KERING a gagné 2,45% à 167,4 euros, plus forte hausse du CAC 40, ESSILOR a pris 1,18% à 85 euros et LVMH +0,44% à 136,8 euros.

* CAPGEMINI a accéléré ses gains après avoir franchi vendredi une résistance technique à près de 56 euros et s'est adjugé 1,22% à 58,02 euros.

* AIR FRANCE-KLM a abandonné 3,25% à 8,266 euros, plus forte baisse de l'indice SBF 120, au premier jour d'une grève des pilotes d'Air France dont le coût est estimé entre 10 et 15 millions d'euros par jour. La compagnie prévoit pour mardi d'assurer 40% de ses vols compte tenu d'un taux de grévistes estimé à 60%.

* GENFIT (+6,5% à 46,85 euros) s'est à nouveau inscrit en tête des hausses du SBF 120, la valeur de la société biopharmaceutique ayant ouvert ce matin un gap haussier après avoir enchaîné les plus hauts historiques depuis son rebond cet été à la faveur des espoirs mis dans son traitement de la NASH, une cirrhose du foie due à une alimentation trop riche.

* MAUREL & PROM a gagné 2,7% à 11,62 euros. Le groupe parapétrolier a annoncé la signature d'un contrat de vente de gaz en Tanzanie, une mise en production qui va permettre au groupe de générer une source de cash-flow complémentaire de celle générée au Gabon.

* CLUB MÉDITERRANÉE, dont la cotation avait été suspendue vendredi à la demande de l'Autorité des marchés financiers, s'est adjugé 5,36% à 22,41 euros, au-dessus des 22 euros par action proposés par le chinois Fosun, le marché pariant sur une poursuite de la bataille engagée avec l'italien Andrea Bonomi pour le contrôle du groupe de loisirs.

(Dominique Rodriguez, édité par Matthias Blamont)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...