Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris, qui est repartie à la baisse, le moral des investisseurs allemands étant tombé en août à son plus bas niveau depuis décembre 2012 et des responsables occidentaux ayant émis des doutes sur un convoi humanitaire russe destiné à l'est de l'Ukraine.

L'indice CAC 40 a fini en repli de 0,85% à 4.162,16 points.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont pâti des interrogations entourant l'économie européenne sur fond de ralentissement en Allemagne et de tensions entre l'Ukraine et la Russie, à commencer par le secteur automobile (-1,35%, plus forte baisse sectorielle en Europe) dans lequel l'industrie allemande est très présente.

VALEO a cédé 2,45% à 87,35 euros, plus forte baisse du CAC 40, SCHNEIDER ELECTRIC 2,04% à 61,54 euros, SAINT-GOBAIN 1,93% à 35,84 euros et RENAULT 1,57% à 57,85 euros.

* Les VALEURS du secteur de l'énergie et du pétrole, très important en Russie, ont perdu 1,04% en Europe dans le sillage des cours de l'or noir (-0,9% pour le baril de brut léger américain vers 18h) mais aussi du spécialiste néerlandais des géosciences Fugro, qui a chuté de 9,97% alors que plusieurs analystes ont fait part de leurs incertitudes sur l'évolution des résultats de la société.

CGG a abandonné 2,55% à 6,611 euros et TOTAL 2,23% à 47,80 euros.

* En revanche, LEGRAND a fini en hausse de 1,66% à 41,455 euros, plus forte des rares hausses du CAC 40. Selon des traders, Barclays a relevé son conseil sur la valeur de "pondération en ligne" à "surpondérer".

* LVMH a avancé de 0,2% à 127,90 euros, la valeur ayant rebondi sur un support technique à 127 euros tandis que des analystes estiment que le groupe garde des fondamentaux solides malgré certains signes de faiblesse.

* TECHNICOLOR a pris 3,53% à 5,518 euros, finissant en tête des progressions du SBF 120. Morgan Stanley a relevé son objectif de cours de 5,30 à 6,10 euros et réitéré son conseil de surpondérer la valeur, le broker se déclarant de plus en plus optimiste sur l'activité de passerelle d'accès alors que les clients reviennent suite à la restructuration de la société.

* ERAMET a grimpé de 2,71% à 88,97 euros avec les cours du nickel (+0,8%), ces derniers profitant notamment d'une baisse des stocks en Chine liée à une interdiction indonésienne sur les exportations de ce métal. (La dépêche en anglais:)

* MONTUPET a accusé la plus forte baisse du SBF 120, avec un repli de 2,94% à 49,18 euros, le titre se reposant sur sa moyenne mobile à 200 jours, à 48,79 euros, dont il ne parvient pas à s'éloigner durablement depuis fin juillet.

* ARKEMA a lâché 1,64% à 55,72 euros. Citi a abaissé son conseil d'"acheter" à "neutre" et ramené son objectif de cours de 90 à 60 euros. "La reconstruction de la confiance pendra du temps", estime le broker, qui souligne que les résultats du deuxième trimestre étaient nettement inférieurs à ses attentes.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Matthieu Protard)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...