Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, les investisseurs voulant croire à un apaisement des tensions dans l'est de l'Europe, Moscou ayant notamment exclu d'envoyer une aide humanitaire en Ukraine sans l'accord de toutes les parties impliquées.

L'indice CAC 40 a fini en hausse de 1,2% à 4.197,70 points après avoir cédé 4,22% au cours des deux semaines précédentes:

* Les VALEURS CYCLIQUES ont repris des couleurs après avoir souffert dernièrement des tensions géopolitiques et de leurs conséquences économiques alors que l'Occident avait décidé de nouvelles sanctions économiques à l'encontre de la Russie auxquelles Moscou avait répondu par un embargo sur une série de produits alimentaires et agricoles en provenance des Etats-Unis, de l'Union européenne, d'Australie, du Canada et de Norvège.

L'indice Stoxx du secteur européen des valeurs liées aux ressources de base a pris 2,48%, plus forte hausse sectorielle en Europe devant la construction (+2,44%) et l'automobile (+2,35%).

VALEO (+3,35% à 89,54 euros), LEGRAND (+3,15% à 40,78 euros) et SAINT-GOBAIN (+3,03% à 36,545 euros) ont terminé en tête des hausses du CAC 40. Hors CAC 40, Plastic Ominium s'est octroyé 6,46% à 19,46 euros, la société de gestion Trusteam Finance estime également que la publication semestrielle de l'équipementier fait ressortir une amélioration de la marge et la poursuite de la croissance de l'activité à un rythme soutenu.

* AIR FRANCE-KLM (+9,68% à 7,774 euros) a enregistré la meilleure performance du SBF 120 après une baisse de près de 3% vendredi avec son secteur à la suite de la menace russe d'interdire le survol de la Sibérie.

* MONTUPET a grimpé de 8,9% à 50,67 euros après être repassée au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours, à 48,67 euros.

* En revanche, EDF (-0,13% à 23,775 euros) a accusé la seule baisse du CAC 40 après la décision du groupe énergétique français de mettre à l'arrêt pour environ huit semaines trois réacteurs nucléaires exploités en Angleterre par sa filiale EDF Energy, à la suite d'un défaut détecté sur la chaudière d'un quatrième réacteur de conception similaire.

* VIRBAC (-0,73% à 143,55 euros) a signé l'une des rares baisses du SBF 120, la valeur, "survendue" sur le plan graphique depuis le début du mois, ayant testé en séance un support technique au-dessus de 142-143 euros après avoir enfoncé un autre seuil graphique vers 145 euros.

* ATOS a grimpé de 3,43% à 57 euros. Le groupe de services informatiques s'est assuré 84,25% du capital et des droits de vote de BULL (0% à 4,89 euros) à l'issue de son OPA, qui est validée par l'Autorité des marchés financiers.

* EURONEXT a terminé en hausse de 3,58% à 18,80 euros. Les derniers résultats trimestriels et les perspectives de l'opérateur boursier ont rassuré les investisseurs, y compris UBS, qui a relevé sa recommandation sur la valeur de "vendre" à "neutre", le broker jugeant plus équilibré le profil de risque-rendement du titre.

* NICOX a avancé de 4,9% à 2,205 euros, le groupe pharmaceutique ayant annoncé l'arrivée au sein de son conseil d'administration de trois spécialistes du secteur de l'ophtalmologie.

* ARCHOS (-3,28% à 2,65 euros) a figuré parmi les plus fortes baisses du CAC Mid&Small après que le groupe a annoncé une perte nette accrue au premier semestre, due essentiellement à la consolidation de Logic Instrument (-6,29% à 1,64 euro).

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Cyril Altmeyer)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...