Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a enregistré une deuxième séance consécutive de baisse et clôturé à 4.149,83 points (-1,36%), la BCE ayant, comme prévu, maintenu ses taux directeurs inchangés, sans cacher son inquiétude sur les effets négatifs qu'aurait une aggravation du conflit en Ukraine sur la croissance encore très fragile de la zone euro.

* Dans ce contexte d'aversion au risque, si tous les secteurs ont souffert, les valeurs CYCLIQUES ont été les plus sanctionnées.

* MICHELIN a perdu 2,61% à 77,97 euros, VINCI 2,4% à 46,365 euros, SOLVAY 2,2% à 115,5 euros. Hors CAC, ALTEN (-4,6% à 32,255 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, CGG a abandonné 4,41% à 6,822 euros et PSA 3,8% à 9,918 euros, APERAM 3,48% à 23,17 euros.

* Les TELECOMS sont restées sous pression alors que la perspective d'une concentration du secteur en France s'éloigne depuis qu'ILIAD (-2,92% à 173,0 euros) a déplacé ses ambitions aux Etats-Unis où il a lancé une offre sur T-Mobile US, 4e opérateur américain et filiale de Deutsche Telekom qui a rejeté l'offre du français

ORANGE (-2,83% à 10,99 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. BOUYGUES a lâché 2,1% à 27,445 euros et NUMERICABLE 2,73% à 41,0 euros.

* Les BANCAIRES n'ont pas échappé au retour en force de l'aversion au risque. CREDIT AGRICOLE a cédé 2,08% à 10,36 euros, BNP PARIBAS 1,54% à 48,17 euros et SOCIETE GENERALE 1,03% à 35,41 euros.

* Seules deux valeurs du CAC 40 ont fini timidement dans le vert : CAP GEMINI (+0,27% à 52,35 euros) et VALEO (+0,27% à 87,62 euros).

* ARKEMA (+3,44% à 56,47 euros), plus forte hausse du SBF 120, a poursuivi son rebond entamé mardi après une perte cumulée de près de 30% vendredi et lundi, consécutive à un avertissement sur ses résultats. Depuis que des brokers (Bank of America Merrill Lynch et Nomura) sont passés à l'achat sur la valeur mardi, le titre affiche un gain de 8%.

* Rebond également de TECHNICOLOR qui s'est adjugé 2,8% à 5,356 euros après avoir chuté de 15,63% depuis son plus haut du 25 juillet (6,175 euros).

* EURONEXT (+3,29% à 17,89 euros) s'est dit confiant dans sa capacité à réaliser son objectif de 60 millions d'euros d'économies dans les trois ans à venir, tout en précisant travailler sur un programme destiné à accélérer ce calendrier après avoir enregistré une hausse de sa marge au deuxième trimestre.

* BONDUELLE a chuté de 7,0% à 19,53 euros, le groupe, très présent en Europe de l'Est, ayant été victime, selon des traders, de la crise en Ukraine. Il a pourtant annoncé que sa rentabilité opérationnelle courante 2013-2014 serait dans le haut de la fourchette ainsi qu'une croissance organique de ses ventes (+5,5%) supérieure à son objectif de 4% grâce à son activité réalisée en dehors de l'Europe (+12,4%).

(Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...