Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a terminé la séance en baisse, plombée par les déclarations de Janet Yellen, la présidente de la Fed, par les valeurs technologiques après un avertissement de Software AG, et par les financières dans le sillage de Banco Espirito Santo.

L'indice CAC 40 a perdu 1,03% à 4.305,31 points.

* Le SECTEUR TECHNOLOGIQUE EUROPÉEN (-1,13%) a accusé l'une des plus fortes baisses sectorielles en Europe dans le sillage de l'éditeur allemand de logiciels pour entreprises Software AG (-18,96%), tombé à un plus bas de près de cinq ans en Bourse après avoir réduit sa prévision de chiffre d'affaires de sa principale division en raison du retard pris dans certains projets au deuxième trimestre.

CAPGEMINI a reculé de 3,19% à 50,75 euros, plus forte baisse du CAC 40, et ATOS a abandonné 0,87% à 59,11 euros. INGENICO a perdu 3,34% à 69,21 euros, plus forte baisse du SBF 120.

De son côté, ALCATEL-LUCENT a lâché 1,67% à 2,598 euros. Deutsche Bank estime également dans une note que de nouveaux effets favorables liés aux économies réalisées par l'équipementier télécoms devraient maintenant prendre plus de temps après le "bon travail" réalisé pour ajuster les coûts en 2013 et au premier trimestre 2014.

* De nombreuses CYCLIQUES ont pâti de la dégradation du sentiment des investisseurs en juillet, retombé à son plus bas niveau depuis décembre 2012.

ACCOR a reculé de 2,31% à 36 euros, VALEO de 1,44% à 95,80 euros et LAFARGE de 1,44% à 62,76 euros.

* Les VALEURS BANCAIRES européennes ont cédé 0,56% avec la première banque cotée portugaise Banco Espirito Santo (-14,61%), qui a touché un nouveau plus bas historique en séance dans un climat d'inquiétude persistante concernant son exposition aux sociétés en difficultés de la famille fondatrice.

BNP PARIBAS a fini en repli de 1,13% à 48,225 euros, CREDIT AGRICOLE de 1,05% à 9,915 euros et SOCIETE GENERALE de 1,02% à 36,925 euros. Hors CAC, NATIXIS a reculé de 0,98% à 4,766 euros.

* PSA PEUGEOT CITROËN (+3,24% à 11,455 euros) a clôturé en tête des hausses du SBF 120 et du secteur automobile européen (-0,23%), soutenue par l'optimisme de JPMorgan sur la trésorerie du constructeur et la confirmation la veille par le groupe de ses objectifs annoncés en avril.

* EDF s'est octroyé 1,4% à 22,755 euros, plus forte des rares hausses du CAC 40. Des analystes estiment que le marché sous-valorise le titre, qui offre un potentiel de hausse "intéressant" au regard des résultats attendus pour le groupe. Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, la marge opérationnelle d'EDF devrait légèrement progresser au-dessus de 12% cette année alors que son chiffre d'affaires devrait reculer de 1,2%.

* DANONE (+0,9% à 55,20 euros) a bénéficié, selon des traders, d'une note de Morgan Stanley qui a ajouté la valeur à sa liste de meilleures idées d'investissement en Europe.

* GDF SUEZ a progressé de 0,46% à 19,815 euros. Raymond James a relevé sa recommandation de "sous-performance" à "surperformance" sur le titre avec un objectif de cours porté de 14,70 à 21,30 euros.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...