Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)Marché : La Bourse de Paris-Les valeurs du jour mardi (clôture)

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en nette hausse, soutenue par l'anticipation de mesures de soutien économique de la part de la Banque centrale européenne mais aussi en Chine, ainsi que par l'embellie de la confiance du consommateur aux Etats-Unis.

L'indice CAC 40 a fini sur un gain de 1,59% à 4.344,12 points au lendemain d'une baisse de 1,36% liée à la crise en Ukraine.

* Les VALEURS exposées à la CHINE ont été recherchées sur fond d'anticipations de nouvelles mesures en Chine pour dynamiser la croissance de l'économie, après une série d'indicateurs jugés décevants.

DANONE (+3,65% à 51,60 euros) a fini en tête du SBF 120, KERING a pris 2,85% à 144,25 euros et LVMH 2,22% à 131,30 euros.

* Les CYCLIQUES ont également profité des espoirs de mesures de la part de la BCE après que Jozef Makuch, gouverneur de la banque centrale de Slovaquie et membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a indiqué que l'institution préparait de nouvelles mesures non conventionnelles.

RENAULT a grimpé de 3,62% à 67,76 euros, CAPGEMINI de 3,09% à 54,79 euros, TECHNIP de 2,92% à 74,31 euros et SCHNEIDER ELECTRIC de 2,5% à 64,74 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base (+2,62%) a enregistré la plus forte hausse sectorielle en Europe.

* ORANGE a grimpé de 1,94% à 10,225 euros. Selon des sources ayant connaissance du dossier, Orange a mandaté Bank of America Merrill Lynch pour conseiller sa stratégie en Espagne, incluant une possible acquisition de Jazztel.

* ACCOR (-1,09% à 36,78 euros) a accusé la plus forte des trois seules baisses du CAC 40, la valeur se reposant sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 36,69 euros, sous la pression d'une ligne de tendance baissière passant par 37,65 euros.

* EDF a perdu 0,18% à 28,075 euros. La publication du décret fixant la méthode de calcul du prix auquel EDF doit revendre à ses concurrents une partie de son électricité d'origine nucléaire (Arenh) sera retardée, a-t-on appris de sources au fait du dossier.

* KORIAN (-6,12% à 27 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 après avoir touché lundi en clôture un plus haut de plus de six ans, à 28,76 euros.

* FAURECIA a lâché 2,96% à 29,20 euros. Les autorités anti-trust européennes ont effectué mardi des perquisitions chez Faurecia et d'autres fabricants de systèmes d'échappement dans le cadre d'une enquête sur des ententes sur les prix ou abus de position dominante présumés, a annoncé la Commission européenne.

* BIOMERIEUX a avancé de 3,48% à 78,50 euros. Morgan Stanley a initié la couverture de la valeur avec une recommandation à "surpondérer" et un objectif de cours de 90 euros, le broker jugeant attrayante la valorisation du titre et soulignant l'accélération de la croissance organique du groupe.

(Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...