Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en nette hausse, les investisseurs saluant la progression meilleure qu'attendu de l'activité du secteur privé (indice PMI) européen en décembre à la veille de la réunion de deux jours du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).

L'indice CAC 40 a avancé de 1,48% à 4.119,88 points.

* Les valeurs les plus risquées, comme les FINANCIÈRES et les CYCLIQUES, ont été recherchées à la suite de la publication de l'indice composite Markit de la zone euro, ressorti à 52,1 dans sa version préliminaire contre 51,7 en novembre et 51,9 attendu par les économistes du consensus Reuters.

GEMALTO (+4,04% à 78,50 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, SCHNEIDER ELECTRIC a pris 3,75% à 60,82 euros, SAINT-GOBAIN 3,14% à 37,895 euros, LAFARGE 2,9% à 51,87 euros, SOCIETE GENERALE 1,85% à 40,185 euros et BNP PARIBAS 1,56% à 53,92 euros. Hors CAC, CNP ASSURANCES s'est apprécié de 4,09% à 13,48 euros.

L'indice Stoxx du secteur de la construction a grimpé de 2,23%, plus forte hausse sectorielle en Europe, et celui des banques de 1,66%.

* VIVENDI s'est octroyé 2,75% à 18,465 euros. Le groupe a annoncé la nomination au poste de directeur financier d'Hervé Philippe, directeur général délégué de HAVAS (+1,3% à 5,764 euros).

* CARREFOUR a avancé de 1,93% à 27,70 euros après avoir annoncé le rachat de 127 centres commerciaux au groupe foncier KLEPIERRE (+1,41% à 33,195 euros) et la création d'une nouvelle société, chargée de gérer les murs de l'ensemble de ses hypermarchés en Europe.

* A rebours de tendance, ARCELORMITTAL (-2,74% à 11,72 euros) a accusé la plus forte des rares baisses du CAC 40. Nomura a abaissé d'achat à alléger son conseil sur la valeur, estimant que sur la base d'un prix de 90 dollars la tonne de minerai de fer, l'Ebitda minerai de fer d'ArcelorMittal chuterait de 1,7 milliard de dollars d'ici 2017 par rapport à son niveau de 2013.

* STMICROELECTRONICS a reculé de 0,6% à 5,34 euros, la valeur, proche d'être survendue, ayant testé en séance un support technique à près de 5,3 euros.

* PSA a lâché 4,04% à 8,963 euros, la valeur enregistrant la plus forte baisse du SBF 120 après avoir testé en séance sa moyenne mobile à 200 jours, à 8,83 euros.

Selon la Lettre Auto K7, qui a fait état d'une rechute des ventes de voitures neuves en France en novembre, les commandes de la marque Peugeot ont augmenté de 1% grâce au 2008, mais celles de Citroën ont chuté de 17%, reflet notamment de la concurrence entre la nouvelle Peugeot 308 et la Citroën C4.

Depuis l'annonce de la sortie de General Motors du capital de PSA et le projet d'augmentation de capital du groupe français, l'action PSA a fondu de 22%.

* SAFT (+5,05% à 23,91 euros) a remporté un contrat de "plusieurs millions d'euros" pour la fourniture de systèmes de batteries pour le métro de Pékin.

* AREVA a pris 1,23% à 18,585 euros. Selon Les Echos, le groupe voudrait faire financer sa part d'investissement dans le projet de deux centrales nucléaires EPR au Royaume-Uni par le fonds destiné au démantèlement de ses installations. Areva serait en discussions avec l'Etat à ce sujet.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...