Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a enregistré une troisième séance consécutive de baisse (-0,34% à 4.253,90 points), les minutes du dernier FOMC de la Fed qui réaffirme sa volonté réduire ses achats massifs d'actifs quand l'économie le permettra ayant servi à prendre des bénéfices sur les actions. Les valeurs françaises ont été aussi pénalisées par les résultats préliminaires des enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat du secteur des services en contraction en France ce mois-ci.

* La plupart des valeurs exposées à la CHINE ont aussi subi l'effet négatif de données préliminaires signalant une décélération de la croissance chinoise en novembre et suggérant que l'activité économique dans son ensemble va perdre de son élan au moment où Pékin tente de mettre l'accent sur des réformes structurelles.

* TECHNIP (-2,86% à 73,25 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. VALLOUREC a perdu 1,69% à 40,455 euros, PERNOD RICARD 1,25% à 85,45 euros et DANONE 1,19% à 54,66 euros.

* MICHELIN a lâché 2,06% à 79,0 euros, affectée de surcroît par la décision de HSBC d'abaisser sa recommandation de "surpondérer" à "neutre" sur le titre.

* STMICROELECTRONICS a lâché 1,42% à 5,815 euros, le président du Conseil italien, Enrico Letta, ayant annoncé que l'Etat allait céder ses participations dans entreprises comme ENI mais aussi STM

* EADS a abandonné 1,48% à 51,41 euros. UBS a retiré le titre de sa liste de valeurs préférées ("key call list") compte tenu de sa forte hausse consécutive aux nombreuses commandes engrangées au salon aéronautique de Dubaï.

Par ailleurs, le groupe compte supprimer jusqu'à 20% des quelque 40.000 postes de sa division nouvellement créée Airbus Defence & Space, selon l'agence de presse allemande DPA ID:nL5N0J54BX]

* Contre la tendance, AXA (+2,09% à 18,825 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, meilleur score des financières de l'indice qui ont résisté, à l'image des marchés de taux, à l'interprétation négative des minutes du FOMC. CREDIT AGRICOLE a pris 0,55% à 8,827 euros, BNP PARIBAS 0,37% à 54,11 euros et SOCIETE GENERALE a peu évolué (-0,09% à 40,425 euros).

* VINCI a gagné 1,42% à 46,35 euros. Bruxelles a donné son aval à une subvention de 150 millions d'euros accordée par l'Etat français à la construction du nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, projet, confié à une filiale de Vinci et qui fait l'objet d'une vive contestation.

* PUBLICIS a pris 1,05% à 64,48 euros. Publicis et M&C Saatchi, en réponse à des spéculations de presse, ont fait savoir qu'ils discutaient d'une cession au groupe français d'une part importante dans l'agence de publicité Walker Media, ajoutant que "rien ne dit qu'un accord sera conclu".

* RENAULT (+1,33% à 63,07 euros) et PSA (+1,38% à 10,305 euros) ont surperformé la Bourse de Paris et l'indice Stoxx de l'automobile européenne (-0,03%). Renault et PSA vont annoncer la semaine prochaine la fin de plus de 40 ans de collaboration en France.

Par ailleurs, selon Le Figaro, la direction de PSA va annoncer la fermeture de l'une des deux lignes de production des usines de Mulhouse et, peut-être, de Poissy, afin de redevenir rentable.

* AB SCIENCE (+5,56% à 19,0 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120, après avoir perdu plus de 10% en deux jours, les investisseurs attendant avec une certaine nervosité une annonce de l'Agence européenne des médicaments sur le cancer gastro-intestinal (GIST).

* ZODIAC AEROSPACE a encore gagné 2,37% à 125,5 euros après un gain de 3% mercredi. Des brokers ont relevé leurs objectifs de cours sur la valeur après la publication de résultats 2012-2013 en nette hausse et supérieurs au consensus publié la veille par l'équipementier aéronautique.

* ATOS a lâché 4,09% à 61,7 euros. PAI Partners a vendu près de 9% du capital de la SSII Atos dans le cadre d'un placement accéléré d'un montant d'environ 545 millions d'euros, permettant au fonds de réaliser une forte plus-value.

* SOITEC (-4,96% à 1,34 euro) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 au lendemain d'une chute de plus de 7% consécutive à l'annonce d'une nouvelle perte semestrielle.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...