Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, après la publication retardée, en raison du "shutdown", du rapport sur l'emploi américain du mois septembre suggérant que la Réserve fédérale ne réduira pas ses rachats d'actifs mensuels dans un avenir proche.

L'indice CAC 40 a fini en hausse de 0,43% à 4.295,43 points après avoir retrouvé en séance les 4.300 points, son plus haut depuis septembre 2008.

* KERING (+2,1% à 175,15 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120. Le groupe est prêt à injecter au moins 300 millions d'euros dans La Redoute dans le cadre de la cession de sa filiale de vente à distance, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

Des analystes se montrent également confiants à long terme sur la valeur même si l'activité du groupe au troisième trimestre, qui sera publiée jeudi, devrait avoir souffert de la faiblesse attendue de Gucci.

* Le SECTEUR européen des biens de consommation courante (+1,12%) a fini en tête des hausses sectorielles en Europe dans le sillage du britannique Reckitt Benckiser (+5,2%), qui a dit étudier toutes les options possibles pour sa division pharmaceutique.

L'ORÉAL a pris 1,73% à 129,25 euros.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été recherchées face à la perspective d'un maintien en l'état de la politique monétaire américaine visant à soutenir la croissance aux Etats-Unis.

LAFARGE a avancé de 1,65% à 51,88 euros, VALLOUREC de 1,32% à 44,825 euros, MICHELIN de 1,26% à 81,93 euros ou encore LEGRAND de 1,06% à 41,41 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base a gagné 1,11% et celui de la construction (+0,97%).

* Plusieurs VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont toutefois été entourées sur fond de regain de prudence parmi des investisseurs soulignant le nombre d'emplois nettement moins élevé qu'attendu créé par l'économie américaine le mois dernier.

DANONE a grimpé de 1,52% à 54,21 euros, UNIBAIL-RODAMCO de 1,4% à 192,30 euros et ORANGE de 1% à 10,65 euros.

SANOFI a gagné 1,34% à 74,70 euros, le groupe pharmaceutique français profitant également comme le reste du secteur européen (+1,1%), du nouveau relèvement des prévisions de résultats annuels de Novartis (+1,99%).

* PUBLICIS (+1,02% à 60,20 euros) a annoncé l'acquisition de Beehive Communications, une agence indépendante indienne spécialisée dans les services marketing dans toute l'Asie du Sud.

Le groupe a, par ailleurs, tenu avec l'américain Omnicom leur première réunion en commun pour la préparation de la fusion des deux groupes, qui ont confirmé que leur rapprochement devrait être achevé au premier trimestre 2014.

* A rebours de tendance, ARCELORMITTAL (-3,66% à 11,59 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. UBS est passé à la vente sur la valeur, le broker jugeant exagérées les anticipations de marché sur un redressement de la situation du leader mondial de la sidérurgie.

Juste derrière, son ancien pôle acier inoxydable introduit en Bourse, APERAM a cédé 3,03% à 13,11 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (-2,8% à 12,85 euros) a poursuivi son repli, la valeur enfonçant un support technique à près de 13,30 euros pour tester en séance sa moyenne mobile à 50 jours, à 12,50 euros.

* STMICROELECTRONICS a lâché 2,1% à 6,372 euros avant la publication de ses résultats du troisième trimestre attendue après la clôture de Wall Street.

Des investisseurs se veulent prudents avant cette publication et s'interrogent sur ce qui sera annoncé du côté de l'activité mobile de l'équipementier télécoms.

* AIR FRANCE-KLM a abandonné 1,75% à 7,457 euros. Lufthansa (-2,36%) a dévoilé une prévision de bénéfice d'exploitation annuel inférieure aux attentes du marché, conséquence des coûts de restructuration et de la volatilité des taux de change.

* SOITEC a reculé de 2,21% à 1,77 euro après avoir annoncé lundi un nouveau plan de réduction des coûts après avoir enregistré une nouvelle chute du chiffre d'affaires au deuxième trimestre de son exercice 2013-2014 (-31,7% à 47,7 millions d'euros).

* PSA PEUGEOT CITROËN (-1,28% à 10,40 euros) restera français, a déclaré le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, dans un entretien publié mardi par Le Parisien alors que PSA est en discussion avec le chinois Dongfeng pour renforcer son partenariat.

* SPIR COMMUNICATION s'est envolé de 37,22% à 16,70 euros, plus forte hausse du CAC Mid & Small dans des volumes ayant représenté 6,5 fois leur moyenne quotidienne sur NYSE Euronext avant la publication après la clôture du marché de l'activité trimestrielle du groupe, sur des rumeurs qui avaient déjà fait bondir la valeur au coeur de l'été.

* GUERBET (+3,43% à 99,29 euros) a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) avait accordé le statut de médicament orphelin au Lipiodol dans le traitement du carcinome hépatocellulaire, un cancer primitif du foie.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...