Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a accru ses pertes en fin de séance pour clôturer en baisse de 0,92% à 4.158,16 points, les créations d'emploi dans le secteur privé aux Etats-Unis (ADP) en septembre ressorties inférieures aux attentes étant venues s'ajouter aux inquiétudes liées à l'impact que pourrait avoir l'impasse budgétaire à Washington sur une reprise économique encore chancelante.

* Les valeurs bancaires ont cependant résisté à la pression vendeuse, soutenue par le sauvetage du gouvernement italien et le ralliement in fine de Silvio Berlusconi, qui a renforcé l'euro face à un dollar tombé à des plus bas de février après la statistique ADP.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+2,51% à 38,8 euros) a signé la plus forte progression du CAC 40, le courtier Exane BNP Paribas ayant porté son objectif de cours sur la valeur de 38 à 45 euros et réitéré son opinion surperformance. CRÉDIT AGRICOLE a gagné 1,17% à 8,45 euros et BNP PARIBAS 0,53% à 51,12 euros.

* Le retour des craintes sur l'évolution de la conjoncture mondiale a pénalisé les valeurs cycliques :

* MICHELIN (-3,47% à 80,75 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 alors que l'indice Stoxx de l'automobile (-1,61%) a signé la plus forte perte sectorielle en Europe. RENAULT a perdu 1,17% à 59,2 euros, PSA 2,17% à 12,38 euros.

* Les valeurs liées à la construction, bénéficiaires du rebond mardi, ont subi des prises de bénéfices.

* SCHNEIDER ELECTRIC a perdu 2,51% à 62,44 euros, SAINT GOBAIN 1,74% à 37,3 euros et LAFARGE 1,35% à 51,87 euros.

* Le luxe a également été pénalisé. LVMH, affecté de surcroit par le départ de Marc Jacobs, a perdu 2,23% à 144,75 euros, KERING 1,99% à 164,85 euros.

* Les défensives n'ont pas été épargnées, notamment la santé. ESSILOR a lâché 2,02% à 77,8 euros et SANOFI, la plus forte pondération du CAC 40, a perdu 1,15% à 74,74 euros.

* Le secteur des SERVICES AUX COLLECTIVITÉS (+0,04%) et des produits de base (+0,69%) ont résisté. A Paris, VEOLIA ENVIRONNEMENT a pris 0,82% à 12,93 euros et ARCELORMITTAL 1,21% à 10,43 euros.

* ILIAD a cédé 1,81% à 173,5 euros. L'Arcep, le régulateur des télécoms, a critiqué mardi soir la communication du groupe en soulignant "le caractère partiel et parfois inexact des annonces de (sa filiale) Free concernant ses offres à très haut débit fixe".

* IPSEN (+2,52% à 29,32 euros) a annoncé un projet de réorganisation qui entraînera une séparation de ses activités de médecine de spécialité et de médecine générale et passera par une nouvelle composition de son comité exécutif.

* SOLOCAL (+4,12% à 1,77 euro) a signé la plus forte hausse du SBF 120 sur des achats à bon après avoir perdu 10,53% au cours de sept derniers jours.

* UBISOFT (-1,85% à 11,64 euros) a annoncé mardi soir l'acquisition de la société Future Games of London, spécialisée dans les jeux gratuits pour smartphones et tablettes, qui édite notamment le jeu à succès Hungry Shark.

* BELVÉDÈRE a pris 2,85% à 10,81 euros dans des volumes plus de 11 fois leur moyenne des trois derniers mois. Le titre progresse pour la deuxième séance consécutive dans la foulée de l'assemblée générale du groupe de spiritueux qui a entrepris de réorganiser sa gouvernance.

Raoul Sachs, Constance de Cambiaire, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...