Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, malgré la prudence affichée par les investisseurs dans l'attente de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale et de la conférence de son président Ben Bernanke.

L'indice CAC 40 est revenu à son niveau de septembre 2008, en clôturant à 4.170,40 points (+0,6%).

* EADS a progressé de 2,98% à 46,445 euros, plus forte hausse du CAC 40, pour revenir vers ses plus hauts historiques (à 46,725 euros) inscrits la semaine dernière. Sa filiale Astrium et Arianespace ont signé un accord pour engager la production de 18 lanceurs Ariane 5 ECA supplémentaires.

* De nombreuses VALEURS offrant un PROFIL DÉFENSIF ont fini en hausse, illustrant la prudence des investisseurs avant la décision de la Fed.

AIR LIQUIDE a pris 2,16% à 103,85 euros, EDF 1,47% à 21,785 euros, DANONE 1,13% à 57,05 euros et SANOFI 0,42% à 73,61 euros. L'indice Stoxx du secteur agroalimentaire européen a pris 0,6%.

* LE SECTEUR BANCAIRE européen (+0,98%) a été dopé par la hausse de 1,93% des établissements espagnols, sur lesquels HSBC se montre plus optimiste et a relevé ses recommandations.

SOCIETE GENERALE a fini en hausse de 1,79% à 38,025 euros et CREDIT AGRICOLE de 0,69% à 8,359 euros.

BNP PARIBAS a sous-performé le secteur (+0,22% à 50,53 euros). Selon deux journaux économiques belges, De Tijd et L'Echo, le gouvernement belge étudie l'éventualité d'une cession de sa participation de 10,3% dans BNP Paribas. Le gouvernement Belge et BNP Paris ont refusé de commenter ces informations.

* Des VALEURS du LUXE ont profité d'une note sectorielle de Société générale dans laquelle le broker s'est dit rassuré par les derniers résultats de KERING (+1,54% à 174,90 euros) et souligné la décote de LVMH (+1,5% à 145,80 euros) par rapport au secteur.

* Dans le SECTEUR AUTOMOBILE, RENAULT a avancé de 1,74% à 59,16 euros et PSA PEUGEOT-CITROËN de 1,02% à 12,44 euros.

Fitch a relevé la perspective de la note de crédit de Renault à positive, l'agence de notation soulignant la capacité du constructeur à préserver sa rentabilité et à générer du cash en dépit d'un environnement qui reste difficile, en particulier sur le marché français.

PSA Peugeot-Citroën aurait de son côté mandaté deux banques internationales pour réfléchir aux possibilités d'une alliance capitalistique avec son partenaire historique en Chine DONGFENG, selon Les Echos.

* ZODIAC AEROSPACE (+5,65% à 113,05 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120 dans des volumes ayant représenté 2,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, Bank of America-Merrill Lynch ayant notamment relevé son conseil sur la valeur à "achat" au lendemain de la publication du chiffre d'affaires 2012-2013 de l'équipementier aéronautique.

* STERIA a grimpé de 3,76% à 13,25 euros. Aurel BGC indique dans une note que l'appel d'offres pour lequel Steria a été retenu comme mieux-disant ("preferred bidder") par le "Cabinet Office" britannique pourrait être de taille très importante. Selon le broker, la signature de ce contrat offrirait un important bol d'air à Steria dans la mesure où le carnet de commandes du groupe au Royaume-Uni s'effrite depuis plusieurs trimestres.

* A rebours de tendance, ALSTOM (-1,37% à 27,045 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40. Son PDG Patrick Kron a déclaré aux Echos que le groupe allait intensifier ses réductions de coûts en raison de perspectives de croissance plus faibles que prévu dans certaines régions du monde.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT (-0,76% à 13,10 euros) s'est reposée sur un support technique à près de 13 euros après avoir renoué la veille avec son niveau d'août 2011.

* VINCI a abandonné 0,37% à 42,145 euros et LAFARGE 0,3% à 52,39 euros. Goldman Sachs a abaissé sa recommandation sur les deux valeurs d'"acheter" à "neutre", le broker s'interrogeant sur les conséquences de l'acquisition d'ANA par Vinci et estimant que Lafarge offre moins de potentiel de hausse que le reste du secteur de construction en Europe.

* AIR FRANCE-KLM (-2,37% à 6,93 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. Air France va lancer un nouveau plan de départs volontaires de 2.800 postes, réduire la voilure de son réseau moyen-courrier et sortir prématurément des Boeing 747 de sa flotte pour s'adapter à une conjoncture économique jugée très difficile dans le transport aérien.

* TECHNICOLOR a perdu 1,82% à 3,77 euros, la valeur ayant enfoncé une ligne de support technique passant par 3,85 euros.

* AUDIKA a lâché 4,4% à 8,91 euros après la publication mardi d'une perte nette de 0,7 million au premier semestre 2013 (contre un bénéfice de 2,9 millions). Le spécialiste de la correction auditive vise pour le second semestre des ventes en hausse par rapport au premier semestre et une marge opérationnelle courante à deux chiffres.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Benjamin Mallet

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...