Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en légère baisse (-0,16% à 4.145,51 points) et proche de ses plus hauts de deux ans et demi mais la prudence était de mise dans l'attente de l'issue de la réunion du comité de politique monétaire (FOMC) de la Réserve fédérale américaine (FOMC) qui débute ce mardi.

* TOTAL (-1,33% à 42,38 euros) a accusé la troisième plus forte baisse du CAC 40 sur fond de chute des prix du pétrole et de fermeté du dollar dans l'attente de l'annonce d'une première étape vers la sortie de l'assouplissement quantitatif.

Par ailleurs, selon le journal belge De Tijd, citant des analystes financiers, GBL, la holding d'Albert Frère, envisagerait de céder sa participation de 4% dans le groupe pétrolier. Personne n'était disponible dans l'immédiat chez Total pour commenter ces informations.

* Dans le même secteur MAUREL et PROM (-3,0% à 11,975 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. Le groupe considère sa cotation à Paris comme un handicap et envisage de s'introduire à la Bourse de Londres dans le cadre d'une double cotation pour se rapprocher des analystes et des investisseurs, a déclaré à Reuters son PDG, Jean-François Hénin.

* Le SECTEUR AUTOMOBILE européen (-1,37%) a enregistré la plus forte baisse sectorielle en Europe, plombé par le recul de 4,9% des ventes de voitures neuves en août.

PSA PEUGEOT CITROËN, qui a vu ses ventes plonger de 17,9% le mois dernier, a perdu 2,53% à 12,315 euros et RENAULT, dont les immatriculations ont pourtant progressé de 5,8%, a cédé 2,35% à 58,15 euros, plus forte baisse du CAC 40, et MICHELIN 1,23% à 78,48 euros.

* Nombre de VALEURS CYCLIQUES ont été délaissées avant la réunion de la Fed alors que la banque centrale américaine devrait décider d'une légère réduction, de l'ordre de 10 milliards de dollars (7,5 milliards d'euros), de son programme mensuel de rachats d'actifs.

STMICROELECTRONICS a perdu 1,84% à 6.991 euros, SOLVAY 0,96% à 113,15 euros et, hors CAC, SOITEC 2,45% à 1,99 euro.

* A rebours de tendance, GEMALTO a gagné 1,68% à 84,73 euros après être repassée lundi au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours (alors à 80,8 euros) et avoir fermé un gap ouvert le 11 septembre.

* SANOFI (+1,68% à 73,30 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40 après avoir obtenu le feu vert de la Commission européenne pour une mise sur le marché du Lemtrada de sa filiale Genzyme, destiné au traitement de la sclérose en plaques.

* IPSEN (+4,38% à 27,64 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 dans des volumes représentant 3,2 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, le groupe pharmaceutique ayant annoncé des résultats favorables d'une étude de Phase III pour le Somatuline dans le traitement des tumeurs neuro-endocrines (TNE).

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...