Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a perdu du terrain, plombée par les interrogations entourant le calendrier du dénouement des mesures de soutien de la Réserve fédérale à l'économie américaine et par les préoccupations autour de l'avenir du gouvernement italien.

L'indice CAC 40, qui a multiplié la semaine dernière les plus hauts annuels et enregistré sa huitième semaine consécutive de hausse, a lâché 0,97% à 4.083,98 points:

* LAFARGE (-4,18% à 47,25 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, le cimentier souffrant des inquiétudes entourant la situation en Egypte où il possède une usine à 200 km du Caire.

L'indice Stoxx du secteur de la construction a fini en repli de 1,32%.

* Les VALEURS CYCLIQUES ont, dans leur ensemble, été pénalisées par les spéculations autour de la politique monétaire de la Fed à la veille de la publication du compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine.

ARCELORMITTAL a perdu 3,09% à 10,18 euros, RENAULT 1,88% à 60,92 euros, SAINT-GOBAIN 1,77% à 35,80 euros et VINCI 1,32% à 41,15 euros. L'indice Stoxx des ressources de base a cédé 1,7% et celui de l'automobile 0,44%.

* Les BANCAIRES européennes (-1,83%) ont accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe dans un contexte de doutes sur la politique de la Fed, qui occasionne un recul des obligations gouvernementales et une hausse des taux d'intérêt à 1,9% pour le Bund à 10 ans, au plus haut depuis mars 2012, dans le sillage des Treasuries américains à des plus hauts de deux ans à 2,88%.

Le secteur a également été plombé par les banques italiennes (-4,36%) et les préoccupations liées à l'avenir du gouvernement italien.

Dans ce contexte, CRÉDIT AGRICOLE a reculé de 2,71% à 8,151 euros, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 2,58% à 34,995 euros et BNP PARIBAS de 2,23% à 49,775 euros.

* À rebours de tendance, PUBLICIS a gagné 1,62% à 57,74 euros, la valeur signant la plus forte hausse des rares progressions du CAC 40 à la faveur d'un rebond sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 56,83 euros.

* GEMALTO (+1,2% à 86,99 euros) a inscrit en séance un nouveau plus haut historique à 87,57 euros. De nombreux analystes se montrent optimistes pour le groupe, qui publiera ses résultats semestriels jeudi 29 août, et s'attendent à une accélération de son activité et une amélioration de ses résultats au second semestre.

* EULER HERMES (+2,87% à 87 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120, la valeur profitant d'un rebond sur un support technique à près de 83,50 euros testé à plusieurs reprises depuis le début du mois.

* IPSOS (+1,71% à 28,53 euros) a rebondi sur sa moyenne mobile à 200 jours, à 28,07 euros, sur fond d'intensification de la dynamique acheteuse, la valeur étant toute proche d'être "surachetée", selon différents indices RSI (Relative Strengh Index) - indicateur permettant de donner une représentation graphique de la puissance du marché.

* SOITEC a avancé de 1,54% à 1,98 euro, la valeur rebondissant sur sa moyenne mobile à 50 jours, à 1,94 euro.

* PSA a grimpé de 0,45% à 11,185 euros. Morgan Stanley estime que la reprise économique en Europe associée à une discipline en matière de coûts et de stocks pourraient bénéficier au constructeur.

* M6 a abandonné 3,72% à 14,355 euros après avoir enfoncé un support technique à près de 14,5 euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...