Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,3% à 3.775,75 points dans l'attente du vote du Parlement chypriote sur le plan de sauvetage controversé prévoyant une taxation des dépôts bancaires.

* Les FINANCIÈRES ont souffert une nouvelle fois des effets du plan de sauvetage de Chypre.

CREDIT AGRICOLE (-5,66% à 6,562 euros), BNP PARIBAS (-4,2% à 40,955 euros), SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-3,92% à 27,84 euros) ont accusé les trois plus fortes baisses du CAC 40.

AXA a perdu 1,54% à 14,075 euros.

L'indice Stoxx des banques de la zone euro a abandonné 3,98%. Celui des banques européennes a perdu 2,09% et celui des services financiers 0,89%.

* L'indice des produits de base (-2,44%), a enregistré la plus forte baisse sectorielle en Europe, plombé par les craintes de chute des cours du minerai de fer.

VALLOUREC a perdu 3,7% à 39,0 euros, ARCELORMITTAL 3,47% à 10,705 euros et, sur le SBF 120, APERAM a cédé 3,11% à 9,97 euros.

* MICHELIN a abandonné 2,8% à 66,2 euros après son point mensuel sur le marché du pneumatique qui a fait apparaître un nouveau recul à deux chiffres en Europe.

* STMICROELECTRONICS (+1,26% à 6,268 euros) a signé la plus forte des trois seules hausse du CAC 40 au lendemain d'un gain de 5% consécutif à l'annonce d'un accord avec Ericsson (-1,26%) visant à se partager certaines activités de leur coentreprise ST-Ericsson, depuis longtemps déficitaire, et à fermer le reste.

* CARREFOUR s'est classé deuxième des hausses du CAC 40 avec un gain de 0,35% à 21,75 euros, devant SANOFI (+0,11% à 75,95 euros). Le titre Carrefour a été soutenu par des spéculations, démenties par le groupe, sur une cession d'actifs en Italie, alimentées par un article du quotidien Il Messaggero.

* NICOX (+5,94% à 3,442 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 sur de nouvelles rumeurs de rachats de la part de l'américain Pfizer dans la biotech française.

* ILIAD (+5,21% à 157,5 euros) s'est classé derrière après des résultats 2012 supérieurs aux attentes, portés par la forte rentabilité de ses activités dans la téléphonie fixe, même si le résultat net a pâti des investissements massifs dans la téléphonie mobile.

* AIR FRANCE-KLM a perdu 4,12% à 7,961 euros. Le Syndicat national des pilotes de ligne d'Air France n'a pas confirmé une information de presse selon laquelle il a suspendu la mise en place de toute nouvelle mesure d'économies les concernant, mais un porte-parole du syndicat a dit que les pilotes voulaient s'assurer que l'accord signé par les hôtesses et stewards était équitable et orienté vers le redressement à long terme de la compagnie.

* SÉCHILIENNE SIDEC a perdu 7,74% à 14,31 euros après avoir gagné environ 5% depuis le début du mois, la valeur ayant enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours (à 15,23 euros) qui lui servait de support depuis mi-décembre. Le groupe a publié des résultats 2012 en hausse, portés par la performance de son parc de centrales thermiques.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...