Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs suivies à la Bourse de ParisMarché : Les valeurs suivies à la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé à 4.218,11 points (+2,21%), à quelques points seulement de son plus haut de l'année (4.227 points), dopé par l'espoir d'une sortie de crise prochaine aux Etats-Unis.

Les élus républicains du Congrès ont fait savoir qu'ils allaient proposer à Barack Obama de relever le plafond de la dette des Etats-Unis pour une brève période à condition d'ouvrir des négociations sur toute une série de questions budgétaires.

L'ensemble des valeurs du CAC 40 ont fini en hausse :

* Les valeurs CYCLIQUES et FINANCIERES ont terminé parmi les plus fortes progression de l'indice parisien.

AXA (+4,94% à 18,27 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40. SOCIETE GENERALE a pris 3,79% à 40,435 euros, BNP PARIBAS 3,67% à 53,39 euros et CREDIT AGRICOLE 3,18% à 8,968 euros.

BOUYGUES s'est adjugé 4,78% à 27,645 euros, VALLOUREC 4,41% à 44,865 euros, RENAULT 4,36% à 64,91 euros, VIVENDI 3,74% à 18,145 euros, SCHNEIDER ELECTRIC 3,46% à 62,78 euros, SAINT-GOBAIN 3,35% à 38,105 euros.

Hors CAC, l'équipementier automobile PLASTIC OMNIUM a pris 5,37% à 19,13 euros et son concurrent FAURECIA a gagné 5,12% à 22,465 euros.

* ALCATEL-LUCENT a rebondi de 8,02% à 2,787 euros, en tête des hausses du SBF 120, après avoir perdu plus de 10% depuis l'annonce, mardi, par l'équipementier télécoms de réductions d'effectifs que le gouvernement a menacé de bloquer. "Les investisseurs se sont inquiétés des réactions politiques hostiles (...) La correction de cette semaine constitue une bonne opportunité pour acheter", note un trader basé à Paris.

* CGG a gagné 2,1% à 15,83 euros, le spécialiste français des services et équipements géophysiques pour l'industrie pétrolière ayant annoncé un taux record de production de ses navires. Le titre avait perdu plus de 19% depuis le 13 septembre, date à laquelle il était entré dans un mouvement baissier consécutif à une décision de Morgan Stanley d'abaisser son conseil sur la valeur de surpondérer à neutre.

* Contre la tendance, REMY COINTREAU a cédé 2,06% à 76,10 euros. Nomura a abaissé son objectif de cours de 82 à 76 euros sur la valeur et a réitéré sa recommandation d'alléger, estimant que le groupe de spiritueux sera affecté par un taux de change défavorable et la baisse de la consommation de cognac en Chine.

* Plus forte baisse du SBF 120, SARTORIUS STEDIM a perdu 2,82% à 107 euros. Le titre du spécialiste des fournitures dans le secteur des biotechnologies, en correction après avoir touché son plus haut historique en août, affiche encore un gain de plus de 45% depuis le début de l'année, qui s'ajoute à la progression de près de 50% qu'il a engrangée l'an dernier.

* VILMORIN (-1,53% à 88,01 euros) a pâti de la décision de Natixis et de Société générale de réduire leur objectif de cours sur la valeur (respectivement à 105 euros contre 110 et à 93 euros contre 96).

Constance de Cambiaire, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...