Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs du jour suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs du jour suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs du jour suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs du jour suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a finalement clôturé en hausse dans le sillage de Wall Street, les investisseurs cherchant à se recentrer sur la situation économique dans une semaine riche en la matière avec notamment la publication vendredi des chiffres de l'emploi américain du mois d'août.

L'indice CAC 40, qui a perdu plus de 1% en séance sur fond d'inquiétudes relatives à la situation au Proche-Orient, a fini en hausse de 0,16% à 3.980,42 points.

* Les VALEURS TELECOMS (+1,12%) ont enregistré la meilleure performance sectorielle en Europe, Morgan Stanley ayant relevé son conseil sur le secteur à "neutre", le broker soulignant les qualités défensives de ce type de valeur et la consolidation croissante dans cette industrie.

BOUYGUES a pris 2,66% à 24,67 euros, ORANGE 1,55% à 8,048 euros et VIVENDI 0,98% à 15,95 euros.

En revanche, ILIAD (-2,66% à 179 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120 alors que la holding de Xavier Niel, le fondateur d'Iliad, a vendu environ 3% du capital de la maison-mère de Free, via un placement privé représentant un montant total d'environ 319 millions d'euros aux cours actuels.

* ACCOR (+3,85% à 29,57 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, après que Bank of America Merrill Lynch a intégré le titre du groupe hôtelier dans sa liste de valeurs préférées et relevé son objectif de cours à 35 euros, le broker estimant que ni le plan de restructuration actuel ni l'amélioration de l'activité ne sont actuellement intégrés dans le cours de Bourse du groupe hôtelier.

* EADS a grimpé de 0,71% à 44,625 euros. Delta Airlines a passé une commande de 10 d'Airbus A330-300 et 30 Airbus A321 livrables entre 2015 et 2017. Il s'agit de la première commande d'Airbus par la compagnie aérienne américaine depuis 20 ans environ.

* A rebours de tendance, de nombreuses VALEURS TECHNOLOGIQUES ont perdu du terrain, certains investisseurs se montrant plus sélectifs et prudents pour ces valeurs que nombre d'entre eux jugent désormais chères suite à leur "rally" estival.

GEMALTO a lâché 1,3% à 86,83 euros, STMICROELECTRONICS 1,28% à 6,243 euros et ALTEN 2,06% à 30,02 euros.

* Les VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont également été délaissées dans un contexte économique plus favorable à la prise de risque en dépit des craintes entourant une possible intervention militaire occidentale en Syrie, ces dernières étant en outre atténuées par la perspective d'une intervention sans envoi de troupes au sol. et

ESSILOR a abandonné 1,35% à 81,08 euros, PERNOD RICARD 1,06% à 86,18 euros, L'OREAL 0,91% à 125,55 euros, EDF 0,61% à 21,215 euros et DANONE 0,32% à 56,02 euros. L'indice Stoxx du secteur européen agroalimentaire a cédé 0,34% et celui des Utilities 0,27%.

* Les GROUPES IMMOBILIERS (-0,2%) ont également pâti des craintes des investisseurs d'un prochain durcissement de la politique monétaire américaine.

UNIBAIL-RODAMCO a reculé de 0,38% à 169,30 euros, MERCIALYS 2,38% à 14,135 euros et GECINA 1,36% à 87,20 euros.

* BIOMÉRIEUX s'est replié de 2,13% à 75,70 euros dans des volumes ayant représenté 4,7 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur NYSE Euronext, les investisseurs jugeant trop élevé le prix payé par le spécialiste du diagnostic in vitro pour l'acquisition de BioFire Diagnostics.

* AIR FRANCE-KLM a fini en repli de 0,35% à 5,653 euros avec le reste de son secteur, l'indice Thomson Reuters regroupant les compagnies aériennes européennes perdant près de 5%, après l'avertissement sur ses résultats annuels lancé par le groupe irlandais Ryanair (-13,36%).

* INGENICO (+5% à 56,75 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120, Goldman Sachs ayant placé le titre du fabricant de terminaux de paiement dans sa liste de valeurs préférées en se déclarant plus optimiste sur la progression des bénéfices et des rendements du groupe.

* THALES a avancé de 4,87% à 39,285 euros, la valeur ayant franchi à la hausse sa moyenne mobile à 50 jours, à 38,096 euros, et une résistance technique autour de 39 euros dans la continuité d'un rebond sur un support à près de 37 euros initié lundi.

* LATECOERE (-2,85% à 9,55 euros) a annoncé une baisse de 1,3 point de sa marge opérationnelle à 5,7% au premier semestre, mais son chiffre d'affaires a progressé de 6,9% à 310,4 millions d'euros et l'équipementier aéronautique a confirmé prévoir une croissance d'environ 5% de son chiffre d'affaire cette année.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...