Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de ParisMarché : Les valeurs à suivre à la mi-séance de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 cède 1,69% à 4.480,46 points à 13h00 dans un marché plombé par plusieurs résultats de sociétés.

* SANOFI (-3,6%) souffre de la méfiance du marché après l'annonce d'une offre hostile à 9,3 milliards de dollars sur Medivation et signe la plus forte baisse du CAC 40. Le groupe s'est dit confiant dans sa capacité à gagner le soutien des actionnaires de la biotech américaine.

* RENAULT abandonne 3,16%, MICHELIN perd 2,18% et GROUPE PSA 1,62% avec le secteur automobile européen (-1,8%). Selon la Commission Royal sur les émissions polluantes, les tests menés jusqu'ici ont détecté des anomalies chez huit constructeurs français et étrangers, dont plusieurs, comme Renault et PSA, ont déjà annoncé ce qu'ils comptaient faire pour améliorer leurs résultats.

* GEMALTO recule de 5,14%, plus forte baisse du SBF 120. Ses prévisions sur son activité de carte SIM déçoivent les marchés, selon un analyste basé à Paris, alors que le groupe a fait état d'une petite amélioration de ses ventes à changes courants au premier trimestre, les performances de ses activités de paiement et identité et de ses plates-formes de logiciels et services ayant compensé le recul des ventes aux opérateurs de téléphonie mobile.

* TECHNICOLOR flambe de 14,83% après une performance supérieure aux attentes au premier trimestre qui rassure les investisseurs sur les perspectives du fournisseur de technologies pour le cinéma et la télévision.

* SEB grimpe de 11,91%. Les investisseurs saluent des ventes solides au premier trimestre doublées d'un résultat opérationnel supérieur aux attentes.

* REXEL (+6,14%) a confirmé ses prévisions financières pour 2016, évoquant des signes de reprise dans le secteur de la construction, en particulier en France, qui devraient soutenir la deuxième partie de l'année.

* ERAMET prend 4,36% alors que la Société Le Nickel, la filiale néo-calédonienne qui plombe les finances du groupe minier, pourra bénéficier d'un prêt de l'Etat de 200 millions d'euros.

* ENGIE prend 0,45%, plus fortes des rares hausses du CAC 40. Le groupe a annoncé que son programme de cessions sur trois ans était déjà engagé à hauteur de 40% et a souligné que la mise en place d'un prix plancher du CO2 en France, et peut-être en Europe, favoriserait un rebond des prix de gros de l'électricité.

* AREVA gagne 3,04% après l'annonce d'une accélération de ses prises de commandes au premier trimestre et la confirmation de son objectif d'amélioration du cash-flow à fin 2016, que le groupe prévoit négatif de 2 milliards à 1,5 milliard d'euros.

* SOLUCOM (+5,28%) a fait état d'un chiffre annuel en croissance de 43%, à 233 millions d'euros, contre 163,1 millions sur la période précédente.

* NEOVACS (+6,67%) a obtenu l'accord de la FDA pour étendre aux USA son étude de phase IIb dans le traitement du lupus.

* ONXEO (-3,16%) a publié un chiffre d'affaires trimestriel en baisse à 782.000 euros, contre 918.000 euros un an plus tôt, provenant pour l'essentiel d'une diminution de ses revenus non récurrents.

(Joseph Sotinel, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...